Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sénégal : Human Rights Watch dénonce des abus sexuels des filles

Sénégal : Human Rights Watch dénonce des abus sexuels des filles

Sénégal

Exploitation sexuelle, harcèlement et abus de pouvoir au sein des établissements scolaires au Sénégal, c’est ce que dénonce Human Right Watch dans son rapport paru cette semaine.

Le document s’appuie sur des recherches menées entre juin et novembre 2017, et en juillet 2018, dans les régions de Kolda, Sédhiou, Ziguinchor, Dakar, et ses environs. Il a été réalisé sur la base de témoignages de 164 jeunes filles dans 4 régions des 14 du Sénégal.

Human Right watch a trouvé qu’il y a des enseignants abusifs qui exploitent les enfants à l’école, ils exploitent de différentes manières, surtout, ils exploitent la vulnérabilité de beaucoup de filles qui n’ont pas les moyens pour aller à l’école pour rester à l’école pour payer les frais scolaires, pour payer la nourriture, pour avoir des portables ou bien pour payer même le transport pour aller à l’école explique Elin Martinez chercheuse human right watch, auteure du rapport

Le rapport de cette ONG est diversement apprécié au sein de la société sénégalaise. Les parents d’élèves saluent un texte qui selon eux, lèvent le voile sur un phénomène qui existe depuis bien longtemps dans les établissements secondaires du pays.

Par contre, les enseignants dénoncent un rapport mensonger et n’excluent pas de porter plainte contre HRW, car ils estiment que le texte n’est pas exhaustif. L’échantillonnage utilisé par HRW poserait problème.

Nous condamnons même s’il y avait 0,01 % d’enseignants dans cette situation nous le condamnons et nous pensons quand même que la justice doit faire son travail, mais de là à généraliser pour une infime partie c’est inacceptable. C’est la raison pour laquelle nous considérons que c’est une l’insulte à l’endroit des enseignants du Sénégal, c’est une stigmatisation, on a cherché à travers ce rapport de ce tract de HRW à jeter l’opprobre sur les enseignants, on a tenté de les discréditer, on a tenté même de les humilier devant leur famille affirme Saourou Sene secrétaire général du Saemss-Cusems, le syndicat des enseignants

Du côté du ministère de l‘Éducation nationale, on réfute formellement les conclusions de l’ONG Human Rights Watch (HRW). Cette étude a pour finalité d’amener le Sénégal à introduire des notions relatives à la sexualité dans ses programmes scolaires.

Voir plus