Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Tchad : des étudiants en colère contre les mauvaises conditions d'étude

Tchad : des étudiants en colère contre les mauvaises conditions d'étude

Tchad

Bus de transport des étudiants à l’arrêt, restaurant et bibliothèques fermés, amphi théâtre à moitié vide, l’université de N’djamena est paralysée par une grève déclenchée lundi par des étudiants qui dénoncent des mauvaises conditions d‘étude.

«Nous on revendique les moyens de déplacement (les bus) ainsi que les restaurations. Un étudiant quitte la maison à 7heur du matin et fini à l’université à 17heure heure locale, sans toutefois manger quelques choses. Il n’y a aucune preuve pour fermer les restaurants », a déclaré un étudiant en droit public.

A l’origine de cette situation, la suppression en 2016 par le gouvernement tchadien de la bourse de 30 mille F CFA , afin d‘économiser annuellement environ 7 milliards de F CFA. La somme ainis obtenue serait investie selon le gouvernement, dans l’amélioration des conditions d‘études à l’université .

Mais la crise financière qu’a connue le Tchad semble avoir changé la donne.

Selon le directeur adjoint du centre national des oeuvres universitaires (CNOU) BNINGA Deouro Francis , c’est la grève des agents de son institution qui revendiquent 5 mois d’arriérés de salaires qui a occasionné le mouvement des étudiants. Car précise-t-il , il ya des chauffeurs parmi les grévistes et donc les bus ne peuvent pas circuler. Mais les démarches sont en cours pour décanter la situation a-t-il ajouté.

Au total, plus de 11.000 étudiants ont répondu au mot d’ordre de grève lancé par l’union National des étudiants Tchadiens .

A entendre les autorités universitaires ,si les agents de l’institution ne décolèrent pas ,elles seront obligées de réquisitionner une parie du personnel pour permettre la reprise des cours.

Voir plus