Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Soudan du Sud : un rapport de Human Rights dénonce des violations des droits humains

Soudan du Sud : un rapport de Human Rights dénonce des violations des droits humains

Sud-Soudan

Des enlèvements, des recrutements forcés d’enfants-soldats et l’esclavage sexuel de filles âgées de 12 ans seulement se poursuivent dans la région occidentale de l‘Équatoria au Soudan du sud.

Dans un rapport conjoint, le Bureau des Nations Unies pour les droits de l’homme et la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud ont souligné le sort tragique des civils pris dans les combats.

Il documente les attaques dans au moins 28 villages, où près de 900 civils ont été enlevés, dont 505 femmes et filles, mettant en lumière des cas de violations commises par l’opposition et l’Armée de libération du peuple soudanais contre des civils.

“Nous avons pu documenter que l’OI, Riek Machar, avait enlevé 900 personnes, dont la majorité était des femmes et des enfants. Certaines d’entre elles avaient été recrutées de force, mais également un certain nombre de filles qui ont été enlevées puis violées” explique EUGENE NINDORERA Représentante des droits de l’homme des Nations Unies à la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud.

Le rapport note que les groupes dirigés par Riek Machar et les forces gouvernementales sont responsables d’attaques contre des civils, qui ont entraîné le déplacement de plus de 24 000 personnes.

“Les enlèvements sont très inquiétants, car la majorité d’entre eux sont toujours entre les mains des ravisseurs. Ce qui est important pour nous, c’est de veiller à ce qu’ils soient libérés le plus tôt possible” A déclaré Nindorera.

Le Soudan du Sud a sombré dans la guerre civile deux ans après l’indépendance en 2011 du pays, lorsqu’un différend politique entre le président Kiir et le vice-président Riek Machar, a déclenché une confrontation armée.

Voir plus