Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

En Algérie, les députés ne décolèrent pas

En Algérie, les députés ne décolèrent pas

Algérie

Les portes du Parlement algérien cadenassées par les députés pour la deuxième journée consécutive, l’image est révélatrice de la gravité de la crise politique qui paralyse l’institution.

À l’origine de cette situation, une frustration des parlementaires qui réclament depuis trois semaines la démission du président de l’Assemblée Said Bouhadja qu’ils accusent de mauvaise gestion.

“Nous en avons assez, nous en avons terminé, nous ne pouvons plus supporter cette situation”, explique Cheikh Berbara, député du Mouvement populaire algérien.

“Nous sommes dans notre raison, nous sommes dans notre droit en tant que majorité parlementaire de retirer la confiance à quelqu’un qui, pour nous, ne jouit plus de la confiance des parties qui l’ont soutenu, qui l’ont porté à ce poste”, souligne à son tour Abdelhamid Si Afif, député du Front de libération nationale.

Au total, 351 députés sur les 462 que compte le Parlement soutiennent cette action visant à destituer le président de l’Assemblée.

Ils sont pour la plupart issus du FLN du chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika et du RND du Premier ministre Ahmed Ouyahia, détenteurs de la majorité absolue.

Voir plus