Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

The Morning Call

the-morning-call

Cape coast : les châteaux d’esclaves du Ghana

Cape coast : les châteaux d’esclaves du Ghana

The Morning Call

Cape Coast, une ville située au centre de la côte du Ghana, qui se trouve sur un promontoire bas dans le golfe de Guinée, dans l’océan Atlantique, à environ 120 km au sud-ouest de la capitale ghanéenne, Accra. Une ville qui reste toutefois hantée par les fantômes du passé.

Cette ancienne capitale coloniale européenne, nommée à l’origine Cabo Corso par les Portugais, était autrefois le plus grand centre de commerce d’esclaves d’Afrique de l’Ouest.

Au début, on y négociait de l’or avant de là voir se transformer en une plaque tournante du commerce transatlantique d’esclaves. Une quarantaine de châteaux d’esclaves, de postes de traite et de forts ont été construits au Ghana, mais le plus important d’entre eux est le château de Cape Coast, aujourd’hui l’une des principales attractions touristiques.

Ces châteaux ont été la dernière expérience vécue par les hommes et les femmes dans leur pays avant leur départ définitif. Du côté de la mer des châteaux côtiers, se trouvait la « porte du non-retour ».

…Aujourd’hui, le 21e siècle

Aujourd’hui, Cape Coast est une ville de pêche décontractée à l’ambiance artistique, attisée par les brises salées et embrassée par les vagues qui s‘écaillent. Les bâtiments coloniaux en ruine bordent les rues, les oiseaux de mer rôdent sur les plages et les pêcheurs jettent des filets où passaient autrefois les navires négriers.

Il y a beaucoup de voyageurs américains qui visitent. Ils vont suivre les traces de leurs ancêtres. Un d’entre eux est l’ancien président américain Barack Obama qui a visité le site en 2009.

Quoi que vous décidiez de faire, une visite à Cape Coast pourrait vous permettre de faire un retour en arrière dans ce monde au rythme rapide et de vous souvenir des sacrifices que nos ancêtres ont consentis pour que nous soyons ici.

À suivre, l’interview du journaliste zimbabwéen, Steve Vickers, qui a récemment visité ces châteaux d’esclaves à Cape Coast…

Voir plus

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici

The Morning Call

The Morning Call, c'est pour vous et pour votre monde. Nous voulons donc partager vos opinions sur nos programmes. Si vous souhaitez contribuer à The Morning Call, voici comment nous contacter : Si vous souhaitez plus de détails sur la contribution, cliquez ici