Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Zambie : les réfugiés de Mantapala apprennent à se prendre en charge

Zambie : les réfugiés de Mantapala apprennent à se prendre en charge

Zambie

En Zambie, les réfugiés congolais du camp de Mantapala s’investissent dans dans plusieurs activités comme le commerce et l’agriculture pour s’offrir des conditions de vie plus décentes grâce au soutien du gouvernement zambien.

Un salon de coiffure, une table de commerce ou encore un jardin. Les habitants de Mantapala ne dépendent pas seulement de pas l’aide humanitaire. Ces réfugiés congolais apprennent aussi à prendre leur destin en main, à l’image de Mela Mwansa. Elle a pu bénéficier d’une portion de terre pour faire du jardinage. Ce qui lui permet aujourd’hui de faire face aux difficultés auxquelles sont confrontés les réfugiés. « Je veux pouvoir faire pousser des cultures supplémentaires pour nourrir ma famille, afin de pouvoir subvenir aux besoins de mes enfants grâce à l’agriculture », dit-elle.

Mantapala est un camp de réfugiés situé au Nord de la Zambie qui abrite plus de 10. 800 réfugiés congolais qui cohabitent avec environ 5 000 Zambiens. Agriculteurs, commerçants et artisans pour la plupart, ils bénéficient de l’appui du gouvernement zambien pour gagner leur vie. C’est le cas de Frederick Puta, un autre réfugié congolais, qui, grâce au jardinage, a réussi à économiser assez d’argent pour mettre sur pied son atelier de couture. « Les affaires marchent très bien, j’ai commencé avec une machine. Maintenant, j’en ai 2, 3, 4, 5 », se réjouit-il.

L'histoire de réfugiés qui a été racontée à maintes reprises est que les réfugiés vont toujours compter sur un soutien, mais c'est loin d'être la vérité. Il y a une autre histoire à raconter. Les réfugiés ont des capacités humaines.

Ces réfugiés se sentent ici comme chez eux. Pour ce tailleur comme pour tant d’autres occupants de ce camp de déplacés, c’est une nouvelle vie qui commence, donc une autre histoire. « L’histoire de réfugiés qui a été racontée à maintes reprises est que les réfugiés vont toujours compter sur un soutien, mais c’est loin d‘être la vérité. Il y a une autre histoire à raconter. Les réfugiés ont des capacités humaines », soutient George Omondi, responsable des vivres du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

La Zambie est devenue, aujourd’hui, un exemple en matière d’accueil et de traitement des réfugiés. Et cela, grâce à une législation votée l’année dernière visant à renforcer leur intégration en leur octroyant notamment des droits de propriété, l’accès aux services financiers et judiciaires, et en réduisant les obstacles à la résidence permanente et à la naturalisation. Autant de facilités qui favorisent l’intégration de ces réfugiés et contribuent à entretenir une cohabitation pacifique avec les populations locales.

Voir plus