Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Éthiopie : le Premier ministre félicité pour la parité totale dans son gouvernement

Éthiopie : le Premier ministre félicité pour la parité totale dans son gouvernement

Ethiopie

Des institutions internationales dont l’Union africaine, ont félicité ce mercredi 17 octobre, le Premier ministre éthiopien pour avoir nommé une équipe composée autant d’hommes que de femmes. Abiy Ahmed vient de s’affirmer comme un adepte de la parité absolue.

Depuis ce mardi 16 octobre, l‘Éthiopie est devenue le deuxième pays africain après le Rwanda à faire de la parité totale (50-50) une réalité irréfutable de l’histoire du continent. Le nouvel exécutif éthiopien est, en effet, composé de 10 femmes et 10 hommes.

Cette parité se traduit même dans les portefeuilles jugés clés ou importants, à l’image du ministère de la Défense confié à Aisha Mohammed qui devient la première Éthiopienne à diriger ce département hautement sensible.

« Des femmes ont reçu des portefeuilles clés, dont celui de la Paix, du Commerce et de l’Industrie, et de la Défense », a indiqué dans un tweet, Fitsum Arega, chef de cabinet du Premier ministre Abiy Ahmed.

>>> LIRE AUSSI : Parité effective au sein du nouveau gouvernement éthiopien

Une nomination qui n’a pas laissé indifférentes des institutions internationales. Pour l’Union africaine (UA) par exemple, c’est un pas important vers l’autonomisation de la femme et l‘égalité des sexes. « La décision prise hier par le Premier ministre constitue une étape majeure dans les efforts de l’Afrique en faveur de l‘égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, en particulier de l’accès des femmes à des postes décisionnels politiques de haut niveau », a déclaré Moussa Faki Mahamat dans un communiqué rendu public ce mercredi 17 octobre.

Ahmed parmi les défenseurs du féminisme

Le président de l’UA a également félicité l’Éthiopie pour avoir ratifié le Protocole à la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples relatif aux droits des femmes en Afrique de Maputo adoptée 11 juillet 2003. Ce protocole, adopté il y a quinze ans, est l’un des instruments juridiques les plus avancés du monde en matière de droits de la femme.

La décision a été aussi favorablement accueillie au-delà des frontières africaines. « Je félicite les nouvelles femmes ministres nommées par le Premier ministre éthiopien Aby Ahmed. Je le félicite également pour avoir formé une équipe composée de 50 % de femmes », a déclaré Vera Songwe, secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique.

D’autres pays semblent déjà impatients de travailler avec cette équipe qui est le premier gouvernement de l’histoire d‘Éthiopie à respecter in extenso l’aspect genre.

« Nous sommes impatients de travailler avec ce nouveau Cabinet pour favoriser les réformes et le développement social et économique des citoyens éthiopiens. Super de voir de nouveaux talents (genre et diversité régionale). Nous sommes fiers de collaborer avec l‘Éthiopie dans les domaines de la santé, de la protection sociale et du développement rural », a déclaré l’ambassade d’Irlande en Éthiopie.

Si grâce à de multiples accords conclus aussi bien avec des opposants de son pays qu’avec des pays voisins dont l‘Érythrée, Abiy Ahmed est en train de se faire une légende de faiseur de paix, le leader de 42 ans pourrait aussi intégrer le cercle des défenseurs incontestés du féminisme en Afrique.

Mais, Abiy Ahmed fait face ces derniers temps à des violences interethniques dans son pays.

>>> LIRE AUSSI : Comment Abiy Ahmed a transformé l’Ethiopie en 100 jours
>>> LIRE AUSSI : En Ethiopie, les réformes Ahmed mises à mal par les conflits interethniques
Voir plus