Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : « Museveni est pire qu'Idi Amin Dada » (Bobi Wine)

Ouganda : « Museveni est pire qu'Idi Amin Dada » (Bobi Wine)

Ouganda

Selon le chanteur et député ougandais Robert Kyagulanyi dit Bobi Wine la mauvaise gouvernance de Yoweri Museveni a atteint des proportions telles que l’actuel président est pire qu’Idi Amin Dada (1971-1979).

Bobi Wine était ce mercredi 10 octobre l’invité d’une émission de la CitizenTV Kenya, une chaîne de télévision privée du Kenya. L’occasion tout indiquée pour le jeune opposant de 36 ans d‘évoquer le dégoût qu’il a de la politique.

« Je déteste être appelé politicien parce que dans mon pays le mot politicien a perdu tout son sens. En effet, en Ouganda, le mot politicien signifie mensonge et manipulation », a-t-il confié à son intervieweur.

Parlant de la gouvernance du président Museveni, Bobi Wine s’est servi de la comparaison avec l’ancien président Idi Amin Dada.

« Je n’ai pas vu Idi Amin Dada, mais je pense que Museveni est pire. Il nous a mal gouvernés plus longtemps qu’Idi Amin et il a foiré tout ce qu’Amin a fait. Idi Amin était un dictateur, mais il n’a pas détruit les infrastructures, il n’a pas baigné dans la corruption », a expliqué Bobi Wine.

Comparaison excessive ?

Idi Amin Dada, c’est ce militaire et homme politique qui arriva au pouvoir en 1971 en renversant par coup d‘État Milton Obote. Un coup d‘État salué par beaucoup d’Ougandais. Tant le nouvel homme fort promettait des changements significatifs.

Mais, il a fallu seulement quelques mois pour qu’Amin Dada se transforme en véritable prédateur des droits et libertés fondamentaux. Des ONG dont la suisse Commission internationale des juristes (CIJ) avaient dénombré plus de 250 000 exécutions sommaires durant les 8 ans de règne sans partage d’Idi Amin Dada.

Suite à la prise de Kampala par l’armée tanzanienne après la tentative de Dada d’annexer la Tanzanie, il fut contraint à l’exil en 1979 en Arabie avant d’y mourir en 2003.

Arrivé au pouvoir en 1986, Yoweri Museveni est aussi accusé de violer les droits de l’homme. « Un de nos collègues, Erasmus Iromba a été attaqué par des militaires et des policiers ougandais armés et a été tué de sang-froid. C’est une honte de voir que les personnes mandatées pour assurer notre sécurité sont celles qui ont pris la vie d’un militant innocent », dénonçait l’année dernière Gerald Kankya, un activiste de la société civile.

Le régime de Museveni est également accusé de traquer les opposants. À l’image de Kizza Besigye qui séjourne régulièrement en prison.

Bobi Wine est poursuivi pour « trahison » dans son pays. Une inculpation intervenue suite au caillassage du véhicule du président Museveni lors d’accrochages en mi-août dernier entre partisans de la star et fanatiques du pouvoir pendant la campagne pour une législative partielle à Arua, au nord du pays.

>>> LIRE AUSSI : Ouganda : le député Bobi Wine convoqué devant un tribunal militaire pour trahison
>>> LIRE AUSSI : Ouganda : élection législative partielle sous tension, le chef de l’Etat attaqué
>>> LIRE AUSSI : Ouganda : la justice autorise un sixième mandat à Museveni
Voir plus