Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Accident de la route monstre en RDC : au moins 60 morts, des dizaines de brûlés

Accident de la route monstre en RDC : au moins 60 morts, des dizaines de brûlés

République démocratique du Congo

Une soixantaine de personnes sont mortes et des dizaines d’autres brûlées à la suite de la collision d’un camion-citerne et d’un autre véhicule samedi sur une route nationale dans l’ouest de la République démocratique du Congo, a indiqué un responsable local.

L’explosion du camion-citerme, suivie d’un grand départ de feu semble expliquer le bilan élevé de tués et de blessés, et le manque de moyens de secours.

“Nous déplorons la mort d’une cinquantaine de personnes et il y a une centaine de personnes qui ont des brûlures de deuxième degré”, a déclaré le gouverneur intérimaire de la province du Kongo central, Atou Matubuana, cité par le site d’information actualité.cd.

"Nous déplorons la mort d’une cinquantaine de personnes et il y a une centaine de personnes qui ont des brûlures de deuxième degré".

“Nous avons compté 53 corps calcinés”, a déclaré Florian, témoin de l’accident au village de Mbuba à 120 km à l’ouest de Kinshasa.

En outre sept personnes victimes de brûlures sont mortes à l’hôpital Saint-Luc de Kisantu, la grande ville voisine de quelques km, a-t-il ajouté.

“Beaucoup de gens ont trouvé la mort au marché”, a précisé Blaise Matumona, selon lequel l’accident a eu lieu très tôt le matin.

“Le feu s’est répandu rapidement, atteignant les habitations environnantes”, a précisé la radio onusienne Okapi, qui avait avancé un premier bilan de 30 morts.

“Nous avons pris des dispositions au niveau de la province (…) pour prendre en charge toutes les victimes”, a ajouté le gouverneur cité par le site d’actualité.cd, selon lequel le gouvernement central allait envoyer une délégation.

La Mission des Nations unies au Congo (Monusco) a indiqué qu’elle avait envoyé sur place “neuf ambulances afin de procéder à des évacuations médicales”.

AFP

Voir plus