Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Cameroun : à quelques heures de la présidentielle, l'opposition crie à la fraude

Cameroun : à quelques heures de la présidentielle, l'opposition crie à la fraude

Cameroun

Au Cameroun, l‘élection présidentielle a lieu dimanche. mais l’opposition égrène déjà des éléments à même de porter atteinte au bon déroulement du scrutin.

Ce vendredi, le mouvement de la Renaissance du Cameroun de Maurice Kamto a déclaré avoir détecté des cas de falsification de carte d‘électeur et la poursuite de l’enrôlement des électeurs sur des listes électorales. Malgré la fin de ce processus depuis juillet.
L’opposition voit derrière ces manoeuvres frauduleuses supposée, la main du RDPC, au pouvoir. Pour “Paul-Eric Kingue, directeur de campagne du candidat Maurice Kamto “Le RDPC est en train de passer de maisons en maisons pour collecter les cartes d‘électeurs contre argent. Ce qui n’est pas normal. Ce qui présume d’une fraude massive qui est en cours.’‘

Dans la foulée, les adversaires de Biya ont appelé leurs partisans à la résistance.
“Tous les militants du MRC, ceux du MPCN et de tous les partis alliés sur l’ensemble du territoire, souligne Paul Eric, sont appelés à résister de manière farouche à toute forme de fraude venant de part du RDPC. Nous ne l’accepterons pas. Et je vous dis, je l’assumerai en premier.”

Le parti au pouvoir de son côté n’ pas encore réagi à ces accusations de fraudes. Depuis l’avènement du multipartisme au Cameroun en 1990, l’opposition a toujours dénoncé des fraudes pendant et après les élections. Le 7 octobre, Paul Biya, 85 ans, au pouvoir depuis 35 ans, briguera un 7e mandat consécutif. Huit autres candidats tenteront de prendre le fauteuil de l’inamovible président.

Voir plus