Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Un espoir pour les startups togolaises

Un espoir pour les startups togolaises

Togo

Au Togo, recruteurs et demandeurs d’emploi pourront bientôt matcher ensemble sur des critères de compétences grâce à ORASTEC.

Il s’agit d’une startup qui tente de révolutionner le monde des internautes dans ce pays d’Afrique de l’Ouest avec le lancement prochain d’une application appelée Jobees. Cet outil devrait permettre aux freelances de trouver rapidement des contrats sans nécessairement disposer d’un carnet d’adresses.

Leur vision : mettre en relation le prestataire et le client. Une fois lancée, la plateforme pourrait contribuer à réduire le chômage des jeunes dans le pays.

“Nous avons constaté que beaucoup de personnes se plaignent du chômage, alors que ces jeunes ont forcément appris quelque chose et ont certainement acquis des compétences au cours de leur vie. Nous trouvons inadéquat ou inconcevable qu’ils puissent se plaindre du chômage alors qu’ils ont un talent qu’ils peuvent valoriser. L’application se porte garant de leur faire parvenir les entreprises et promoteurs de projets” explique Ethiel Adiassa, responsable de la startup ORASTEC.

Malgré leur enthousiasme, ces jeunes sont pourtant confrontés à plusieurs défis.

“En tant que startup, vous savez tous que les ressources sont vraiment importantes. Les soucis de connexion interne et les machines ne sont pas assez puissantes pour supporter la masse du travail Actuellement nous n’arrivons pas à vivre de ce que nous faisons en tant que startup. Nous sommes toujours à l’étape embryonnaire” a renchéri Ethiel Adiassa.

Au Togo comme en Afrique, de plus en plus d’incubateurs naissent et prêtent main forte à ces start-ups encore à l’étape embryonnaire.

C’est le cas d’AFRICACOWORKERS. Cette plate-forme créée en 2008 accompagne les startups dans l’élaboration de leur Business Model et leur offre un cadre pour travailler en toute liberté.

AFRICACOWORKERS, disons que c’est une aventure qui a commencé depuis 2008. Nous sommes à notre dixième année d’expérience qui a fait un bon nombre de chemins, dans un premier temps, c’est un espace de co-working et puis au fur et à mesure c’est devenu un incubateur qui accompagne aussi les start-ups” Dieudonné Tchably, responsable de AFRICACOWORKERS.

Depuis sa création, AFRICACOWORKERS a incubé 24 start-ups. Elle organise régulièrement des séances de formation en Marketing Digital. Mais, malgré les efforts consentis, l’accès à internet au Togo reste relativement coûteux.

Voir plus