Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : Cinq femmes violées dans le parc des Virunga

RDC : Cinq femmes violées dans le parc des Virunga

République démocratique du Congo

Mercredi 19 septembre après midi, dans le parc de Virunga situé à l’est de la RDC, 5 femmes ont vécu l’horreur. En allant chercher du bois de chauffe dans cette forêt immense, elles ont été battues puis violées par des hommes en tenue de gardes forestiers. 4 d’entre elles ont été enlevées et sont toujours portées disparues.
«Arrivée dans le Parc, j’ai rencontré des gardes forestiers, ils étaient 7 habillés en tenue militaire verte et ils parlaient lingala. Dans le parc, il y avait d’autres femmes. Les gardes forestiers m’ont allongée par terre, ils m’ont battue. Ils se sont entraidés pour me violenter chacun son tour. Je n’ai pas pu voir où ils ont emmenés les autres femmes. J’ai passé la nuit-là, je n’avais plus de force pour partir. Pendant ce temps à la maison mes enfants ont alerté des gens qui sont venus me chercher. Ils m’ont conduit à l’hôpital mais les médicaments qu’on me donne ne font rien», raconte Charlotte la cinquième victime de ce drame.

Aujourd’hui même si les statistiques sont rares en RDC, de nombreuses femmes sont victimes de violences sexuelles dans les conflits que connaissent certaines régions du pays. La difficulté est de rendre justice aux victimes et surtout d’identifier les auteurs de ces crimes.

«Nous avons rencontré cette femme dans un état critique. Suivant la façon dont nous avons mené des enquêtes, il s’est avéré que sont des gardes forestiers. L’insécurité chez nous est causée par les FARDC (l’armée congolaise). Récemment des commandos ont pillé et ont commis beaucoup d’exactions dans ce quartier Mugunga», explique Obedy Bahati le président de la société civile de Mugunga.

De son côté Joël Wengamulayi le directeur de la communication de l’ICCN (l’institut congolais pourla conservation de la nature) assure qu’une enqête est en cours. “J’ai répondu aux appels en rapport avec les allégations des viols et j’ai donné une position officielle du parc National des Virunga. Quand il y a allégation de vios contre nos effectifs nous demandons que nous soit fournis les éléments factuels.»

Loin d‘être un cas isolé, cette affaire témoigne de l’insécurité fréquente dans cette zone située dans le nord Kivu. A causes des conditions sécuritaires, le parc des Virunga (qui est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO) est fermé aux touristes depuis mai dernier, et ce, jusqu’en 2019.

Voir plus