Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : la principale centrale syndicale satisfaite du début de la grève illimitée

Nigeria : la principale centrale syndicale satisfaite du début de la grève illimitée

Nigéria

Le Nigeria Labour Congress (NLC), principale centrale syndicale du Nigeria se dit satisfait du suivi du mouvement de grève lancé le mercredi dernier pour réclamer l’augmentation du salaire minimum.

Il y a deux jours, le NLC annonçait le déclenchement d’une grève illimitée ce jeudi 27 septembre au cas où le gouvernement ne revalorisait pas le salaire minimum qui est aujourd’hui de 240 dollars.

Ce qui fut fait. Des bureaux vides, des cours d’administrations désertes,… Un silence de cimetière dans de nombreuses administrations publiques du Nigeria. C’est le constat que plusieurs journalistes nigérians disent avoir fait la journée d’hier.

Une atmosphère qui tranche cependant avec le secteur de l‘éducation. Écoles privées ou publiques ont ouvert leurs portes. Et les cours se sont déroulés normalement d’après des journalistes locaux.

Suivi mitigé

Idem pour le département de la santé. Le centre hospitalier et universitaire Chukwuemeka Odumegwu Ojukwu, à Awka, les activités se sont déroulées comme d’habitude, avec des médecins, des infirmières et d’autres travailleurs médicaux qui s’occupaient des patients.

On pourrait alors parler d’une réussite mitigée pour ce premier jour du mouvement de grève du NLC. Ce qui est loin d’entamer le moral du président du NLC Jerry Nnubia, qui estime que le seul défi pour le syndicat consiste à associer le syndicat des enseignants dont le président est en déplacement.

«Je suis satisfait de la réussite, le seul défi que nous avons avec les enseignants, car le président de leur syndicat a voyagé pour une conférence des délégués. Mais je viens de parler avec lui, il est sur le chemin du retour et a promis que ses membres adhéreront pleinement à demain, donc d’ici demain, la conformité sera totale », a déclaré Nnubia.

>>> LIRE AUSSI : A Brazzaville, les professeurs d’université de nouveau en colère
>>> LIRE AUSSI : Démission de la ministre des Finances du Nigeria, accusée d’usage de faux
>>> LIRE AUSSI : Nouvelle compagnie aérienne nationale : le Nigeria jette l‘éponge
>>> LIRE AUSSI : Nigeria : une grève illimitée pour obtenir l’augmentation du salaire minimum
Voir plus