Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Implantation militaire : la Russie aussi lorgne la Corne de l'Afrique

Implantation militaire : la Russie aussi lorgne la Corne de l'Afrique

Erythrée

La bataille militaire qui se joue actuellement entre les grands de ce monde dans la Corne de l’Afrique, intéresse également la Russie. Le géant de l’Europe de l’Est fait les yeux doux à l’Erythrée pour y installer un centre logistique.

Vendredi dernier, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé des négociations en cours avec l’Erythrée pour la création d’un centre logistique dans un port érythréen. Le communiqué du chef de la diplomatie russe, repris par l’agence de presse RIA Novosti indique par ailleurs que les deux pays vont également promouvoir des projets d’extraction minière, le développement d’infrastructures, l’approvisionnement en matériel agricole et les contacts directs entre les deux communautés d’affaires.

Il n’est toutefois pas fait mention du lieu exact ou du calendrier durant lequel le projet se tiendra. La déclaration vient cependant souligner les intentions de la Russie en Afrique où l’heure est à la bataille entre les Occidentaux, la Chine, l’Inde ou encore la Turquie.

La tendance a en effet changé. Les pays occidentaux et anciens colons en Afrique ne peuvent plus prétendre d’un monopole sur le marché africain. Depuis quelques années, la Chine s’est frayé un chemin pour s’imposer comme le principal partenaire commercial de nombreux pays africains. A l’issue du 3e forum sino-africain qui s’est refermé ce mardi, Pékin a encore manifesté son intention d’accompagner les pays africains dans l’acquisition d’infrastructures viables.

>>> LIRE AUSSI : Coopération : la Chine promet 60 milliards de dollars au développement de l’Afrique

Afflux inquiétant

Cette coopération commerciale s’est d’ailleurs étendue sur le plan militaire. A ce jour, la Chine, tout comme la France, les Etats-Unis et l’Italie, s’est installée sur la stratégique voie maritime de Djibouti pour le contrôle du Canal de Suez. Le choix de l’Erythrée est tout aussi stratégique pour la Russie. Les ports d’Assab et de Massawa également convoités par l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis dans le cadre de la guerre au Yémen, pourraient être d’un soutien important pour la Russie, dans cette guerre par procuration entre Moscou et Washington.

L’installation des grandes puissances dans la Corne de l’Afrique, région déjà instable revêt néanmoins autant d’avantages que d’inquiétudes. A Djibouti, des frictions se sont déjà fait sentir, lorsqu’en mai, le Pentagone a accusé la Chine d’utiliser des lasers de qualité militaire pour distraire ses pilotes de chasse dans le pays. Difficile de prédire l’atmosphère à venir avec une installation russe chez le voisin érythréen.

>>> LIRE AUSSI : En tournée africaine, le ministre russe des Affaires étrangères rencontre des ténors de la révolution africaine
Voir plus