Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Ouganda : le député Bobi Wine arrêté à l'aéroport

Ouganda : le député Bobi Wine arrêté à l'aéroport

Ouganda

Le feuilleton Bobi Wine se poursuit en Ouganda. Le parlementaire qui a été condamné la semaine dernière pour “trahison”, a été arrêté dans la soirée de jeudi alors qu’il s’apprêtait à quitter le pays.

Publié le 31 août à 9h24 *** Mis à jour le 31 août à 10h30

En Ouganda, le collège d’avocats et la famille du député et chanteur Bobi Wine, de son vrai nom Robert Kyagulanyi, sont inquiets. Ils dénoncent une forte présence militaire devant un hôpital gouvernement où est gardé le parlementaire, après qu’il a été arrêté dans la soirée de jeudi à l’aéroport de Kampala.

“Il a été violemment jeté dans une ambulance de police. Les avocats n’ont aucune idée de l’endroit où il est emmené et nous sommes tous vraiment sous le choc”, avait confié jeudi soir à la BBC, Robert Amsterdam, l’un des avocats. Il assure que Bobi Wine s’apprêtait à prendre un avion en direction de Washington pour y recevoir des soins médicaux.

La semaine dernière, la pop star devenue député a été condamnée par un tribunal civil pour “trahison”, accusé d’avoir participé à une attaque contre le chef de l’Etat ougandais Yoweri Museveni. Lors de son procès, la star de 36 ans est apparue avec des béquilles, visiblement mal en point. Selon ses proches, il ne s’agissait guère d’une simulation. Ils estiment, en effet, que Bobi Wine a été sévèrement battu par les gardes présidentiels, lors de sa détention. Des accusations niées par le régime ougandais qui a dénoncé de “fausses informations”.

>>> LIRE AUSSI : Ouganda : libération sous caution du député et chanteur Bobi Wine

Les tumultes d’une nouvelle vie politique

Lundi, le député a été libéré sous caution pour qu’il reçoive justement des soins médicaux. La Cour a d’ailleurs pris soin de lui laisser son passeport, estimant qu’il n’y avait aucun risque qu’il prenne la fuite après que ses avocats ont obtenu une permission pour qu’il aille se soigner à l‘étranger.

“Il souffre énormément et a subi de très graves blessures”, poursuit Me Amsterdam à propos de l‘état de la star. “Il n’y a pas une partie de son corps qui ne souffre pas (…) Ses enfants allaient rester en Ouganda. C‘était un bref voyage, simplement pour une évaluation médicale”, a-t-il déclaré.

Depuis son entrée en politique dans la foulée d’une carrière à succès dans la musique, Bobi Wine s’est fait pas mal d’ennemis au sein du régime à commencer par le président Museveni. Le député s‘était en effet fait le porte-voix de la contestation contre la non-limitation de l‘âge présidentiel, puis récemment, contre la création d’une taxe sur les réseaux sociaux.

Son procès pour “trahison” devrait reprendre ce vendredi.

>>> LIRE AUSSI : Pétition : des stars du monde entier exigent la libération du député ougandais Bobi Wine
Voir plus