Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

[Photos] Les pistolets en jouet : cadeau favori des enfants somaliens

[Photos] Les pistolets en jouet : cadeau favori des enfants somaliens

Somalie

La fête de l’Aïd al-Adha vient de se refermer aux quatre coins du monde avec lot de joie et de partage. En Somalie, cette célébration musulmane a également été le prétexte pour promouvoir la fraternité et les liens familiaux, mais aussi de choyer les enfants.

Et cette année, le cadeau phare demandé par les enfants était le pistolet en jouet. Sur des photos diffusées par l’agence de presse Reuters, on peut voir des enfants de Mogadiscio et de la province voisine de Kismayo exhiber fièrement ce cadeau qu’ils ont reçu de leurs parents.

A priori, cette tendance ne devrait pas inquiéter plus que ça. Sauf que les modèles vendus sur le marché somalien ainsi que le contexte sécuritaire même du pays pourraient susciter des interrogations et inquiétudes.

Humaniser les armes à feu

Sur de nombreux marchés, les modèles d’armes à feu en jouet sont plus colorés et moins réalistes. À New York par exemple, la loi exige que les armes en jouet soient de couleur vive et translucides. Ce n’est pas le cas en Somalie. Les designs privilégiés sont plutôt de couleur argentée et noire de quoi leur donner une allure ultra-réaliste.

Cette représentation éloignée du jouet est exacerbée par une atmosphère sécuritaire délétère dans ce pays de la Corne de l’Afrique. La Somalie a été dévastée par la puissance des armes lors d’une guerre civile dans les années 90. À peine a-t-elle essayé de se remettre de ce désastre qu’elle fait face à un nouveau défi tout aussi dévastateur : l’insurrection djihadiste. Là aussi, les armes à feu jouent un rôle conséquent.

>>> LIRE AUSSI : Afrique – Dhijadisme : l‘école conventionnelle, une cible de plus en plus visée

Alors que le recrutement d’enfants-soldats se poursuit, que les forces de l’ordre somaliennes ne sont réduites qu‘à leur plus simple expression, que le gouvernement semble débordé, ne serait-il pas risqué de faire passer des armes à feu, fussent-elles en jouets, pour quelque chose de tout à fait normal ?

Pour l’heure, la Somalie n’a toujours pas ouvert le débat sur ces jouets. Et ce sont les enfants qui s’en délectent.

Voir plus