Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : une femme mariée meurt chez son amant

Nigeria : une femme mariée meurt chez son amant

Nigéria

Au Nigeria, une femme mariée est décédée mercredi 15 août alors qu’elle se trouvait chez son amant. Un décès que la police lie à un « marathon sexuel ».

Tout le monde ou presque en parle dans l‘État d’Ogun au sud-ouest du Nigeria, vers la frontière béninoise. Il s’agit de cette quadragénaire que la mort a arrachée à l’affection des siens, alors qu’elle se trouvait chez son ami.

Selon le jeune amant de 28 ans, tout a commencé le mois dernier. Il venait de rencontrer une femme âgée d’environ 40 ans dans un bus à Lagos. Ils se sont échangé des numéros de téléphone. La multiplication des appels téléphoniques ne faisait que cimenter cette nouvelle relation. Jusqu‘à la date du 15 août quand, les deux amants se rencontrent chez l’ami du garçon.

C’est ici que la quadragénaire va malheureusement trouver la mort. Et pour la police, l’homme est le suspect numéro un. Il a ainsi été arrêté à l’hôpital où il venait de conduire la défunte.

Son mari l’aurait laissée en bonne santé

« L’arrestation du suspect faisait suite à la plainte d’un agent de l’hôpital d’État d’Ota qui a rapporté que le suspect avait amené le défunt à l’hôpital et qu’il ne pouvait pas expliquer les circonstances de la mort du défunt, a décidé d’avertir la police », a déclaré Abimbola Oyeyemi, porte-parole de la police de l’Etat d’Ogun.

Si jusqu’ici, les policiers peinent à identifier les causes de ce décès, des hypothèses font état d’une hyper activité sexuelle. « Les hommes du commandement de la police d’État d’Ogun ont arrêté mercredi 15 août un homme âgé de 28 ans après la mort d’une femme de 40 ans après un marathon sexuel ».

En attendant le verdict de cette affaire qui a été confiée à la section des homicides du département des enquêtes criminelles et les résultats de l’autopsie, le corps a été déposé à la morgue. Au grand regret de son mari, taximan, qui affirme pourtant avoir laissé sa femme en bonne santé à la maison.

Voir plus