Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le Rwanda regarde à nouveau vers le monde francophone

Le Rwanda regarde à nouveau vers le monde francophone

Rwanda

Après s‘être résolument tourné vers le monde anglophone en faisant il y a dix ans de l’anglais la langue d’enseignement, le Rwanda a effectué ces dernières années un rééquilibrage avec le retour en grâce du français et voit désormais dans ce bilinguisme un atout.

Remplacé en 2008 par l’anglais comme langue d’enseignement obligatoire à l‘école, le français n’a plus été offert, comme langue enseignée, que dans le secteur privé, ou comme matière optionnelle au secondaire dans le public.

Devenu en 2007 membre de la Communauté des États d’Afrique de l’Est, puis du Commonwealth en 2009, le Rwanda a donné l’impression de se détourner de l’espace francophone. Une mauvaise interprétation selon la ministre rwandaise des Affaires étrangères.

"Dans l'éducation, actuellement, le français est aussi enseigné que l'anglais, de même que le Swahili."

“Je pense que l’interprétation qui veut faire croire que le Rwanda s’est tourné vers l’anglais contre le français est peut-être le résultat des relations entre la France et le Rwanda, je crois qu’il y a eu confusion.” A déclaré Louise Mushikiwabo.

“Ça dépend du public, si tu veux parler aux Rwandais et si vous voulez être compris par le public rwandais, vous écrivez en Kinyarwanda, si vous voulez parler à une classe un peu plus cultivée qui a des notions un peu plus internationales, vous écrivez en français.” Ajoute Antoine Mugesera, auteur qui souligne aussi que toute l’histoire orale du pays a été retranscrite en français. “C’est tout un patrimoine que nous devons conserver précieusement”.

Les relations entre le Rwanda et la France, accusée par Kigali d’avoir joué un rôle dans le génocide sont restées extrêmement tendues malgré la reprise des relations diplomatiques en 2009.

“Certains disent qu’au Rwanda, nous avons un problème avec la France, oui, nous avons un problème avec la France, mais pas avec la langue française. La langue française est différente de la France, la République française.” Frank Habineza est président du principal parti d’opposition ‘‘Green Party’‘.

Selon l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), 700.000 Rwandais, soit 6 % de la population, étaient francophones en 2015. Le Français reste ainsi la langue étrangère la plus parlée au Rwanda devant l’anglais.

La candidature de Louise Mushikiwabo comme secrétaire générale de l’OIF permettrait selon de nombreux Rwandais de renforcer la place du français au Rwanda, sans renier pour autant l’anglais.

Voir plus