Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Éthiopie : il était une fois, l'accord de paix conclu avec le groupe "terroriste", l'OLF

Éthiopie : il était une fois, l'accord de paix conclu avec le groupe "terroriste", l'OLF

Ethiopie

Le gouvernement éthiopien a conclu un accord de réconciliation avec le Front de libération oromo (OLF), un groupe rebelle qui opérait dans la région d’Oromia.

Journée historique. C’est ce que l’on pourrait de dire de ce lundi 6 août vu l’importance de l‘événement. C’est bien la rencontre entre à Asmara entre une délégation éthiopienne conduite par le ministre des affaires étrangères, Workneh Gebeyehu et le président de la région d’Oromia, Lemma Megerssa.

Dans la capitale érythréenne, les deux délégations ont débattu en présence du président érythréen Isaias Afwerki de l’unité qui devrait désormais régir les rapports entre les Éthiopiens au-delà de leurs divergences politiques, idéologiques et culturelles.

Mais, il a surtout été question de la cessation des hostilités entre le gouvernement et Front de libération oromo (OLF). Depuis des années, l’OLF se bat pour l’autonomie de la région oromo (ethnie majoritaire de l’est d‘Éthiopie).

En avant pour une paix durable

Face à une sorte d’indifférence du gouvernement, le groupe a augmenté la pression. Ainsi qu’en témoignent de fortes manifestations anti-gouvernementales souvent enregistrées dans le pays.

Mais, ce climat délétère appartient désormais au passé vu l’accord de paix d’Asmara. Un texte de trois points qui consacre : la fin du conflit, la lutte politique par des moyens pacifiques et la création d’un comité mixte de suivi de l’accord d’Asmara.

>>> LIRE AUSSI : Qui sont les Qeerroo, ces jeunes qui troublent le sommeil du gouvernement éthiopien ?
>>> LIRE AUSSI : Éthiopie : Abiy Ahmed toujours fidèle à ses réformes
>>> LIRE AUSSI : Éthiopie : Abiy maintient le cap des réformes malgré l’attaque à la grenade
Voir plus