Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Augmentation de la dette extérieure égyptienne de 10 % en 2018 par rapport à 2017

Augmentation de la dette extérieure égyptienne de 10 % en 2018 par rapport à 2017

Egypte

Mauvaise nouvelle pour l‘économie égyptienne qui a vu sa dette extérieure augmenter de plus de 10 % en moins d’un an pour atteindre les 88,2 milliards de dollars en mars.

Ce, malgré une série de mesures d’austérité visant à réduire les dépenses du gouvernement, selon la Banque centrale.

La dette extérieure de l’Égypte est en hausse de 11,6 % supérieure à celle enregistrée en juin de l’année dernière. Mais l’institution financière a déclaré que le ratio dette / PIB se situait toujours dans les « limites de sécurité selon les normes internationales », à 36,8 %.

Cette nation nord-africaine lutte pour relancer son économie après des années de troubles qui ont suivi le soulèvement du printemps arabe en 2011.

Le pays a récemment introduit une nouvelle vague de hausse des prix du carburant, de l’eau potable et de l’électricité, ainsi que de nouvelles lignes téléphoniques et des factures de téléphone portables.

Le pays a dû imposer de nouvelles mesures d’austérité pour faire face à la crise.

L’Égypte a récemment introduit une nouvelle vague de hausses de prix du carburant, de l’eau potable et de l’électricité, ainsi que de nouvelles lignes de téléphone cellulaire et de téléphone cellulaire. Les prix pour la délivrance des passeports et des permis de voiture ont également fortement augmenté.

Le gouvernement a obtenu un prêt de 12 milliards de dollars du Fonds monétaire international en 2016 pour un programme de réforme économique prévoyant la réduction des subventions au carburant et à l‘électricité, l’imposition d’une taxe sur la valeur ajoutée et la fluctuation de la monnaie. La dette extérieure s’élevait alors à 67,3 milliards de dollars en décembre 2016.

L’institution financière mondiale a salué les réformes en mai, indiquant que le taux de croissance du pays était de 5,2 %, soit un point de pourcentage de plus que l’année précédente.

Les réserves de changes égyptiennes ont atteint 44 milliards de dollars en mai, le plus haut niveau depuis 2011.

Voir plus