Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : des populations de Lubumbashi dans la rue pour exiger le retour de Moïse Katumbi

RDC : des populations de Lubumbashi dans la rue pour exiger le retour de Moïse Katumbi

République démocratique du Congo

Des partisans de Moïse Katumbi résidant dans la ville de Lubumbashi son fief, sont descendus dans la rue ce lundi 6 août. Ils réclament le retour de leur leader.

Un début de semaine qui s’annonce fort mouvementé à Lubumbashi, au sud-est de la RDC. En cause, les manifestations organisées ce matin par des fidèles de Moïse Katumbi pour dénoncer la décision de l‘État congolais à l’encontre de l’opposant.

Il y a en effet quelque deux jours, le président-fondateur de la plateforme électorale « Ensemble pour le changement » qui voulait rentrer dans son pays pour déposer son dossier de candidature à la présidentielle de décembre a été refoulé à la frontière zambienne de Kasumbalesa par les autorités congolaises. Résigné, l’ancien gouverneur de la province du Katanga a rebroussé chemin après deux tentatives tout en promettant de se confier à des institutions internationales.

Mais, le refoulement de Moïse Katumbi semble être mal digéré par ses partisans. Jeunes, enfants, adultes, …. Ils étaient des milliers d’habitants de Lubumbashi à être descendus dans la rue ce lundi 6 août. Venues de toutes les sept communes dont Kamalondo, Kampemba, Rwashi et Kenya, ces populations de la deuxième ville de RDC (en terme d’infrastructures) n’avaient qu’une seule revendication : le retour de Moïse Katumbi.

Très tôt ce matin, certains s‘étaient massés au gouvernorat pour demander des explications au gouverneur, Pande Kapopo tout en chantant des slogans pro Katumbi dont « Dieu fait que Moïse Katumbi retourne à Lubumbashi ».

Des refrains auxquels la police a répondu en tirant en l’air pour les « disperser », d’après des médias locaux. Selon des témoins, aucun incident grave n’est à signaler et la circulation serait en train de reprendre progressivement.

Toutefois, la disqualification de fait de Moïse Katumbi aux élections générales dont la présidentielle de décembre prochain pourrait faire souffler sur la RDC un vent d’incertitude politique. Surtout que le camp Kabila peine à s’accorder sur la désignation du candidat de la Majorité.

>>> LIRE AUSSI : RDC: Katumbi se tourne vers la justice après avoir été empêché de rentrer
>>> LIRE AUSSI : RDC – Retour de Katumbi : la police bloque la frontière avec la Zambie
>>> LIRE AUSSI : Trait d’histoire : Katumbi comme Kolelas ?
Voir plus