Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : des opposants demandent la démission du ministre de l'administration du territoire

Mali : des opposants demandent la démission du ministre de l'administration du territoire

Mali

Au Mali après la publication des résultats du premier tour de la présidentielle dix-huit des 24 candidats qui ont pris part à l‘élection du 29 juillet, ont dénoncé lundi ce qu’ils appellent, un hold-up électoral.

Pour ce camp conduit Soumlaila Cisse en ballotage pour le second tour, le responsable de ce coup d‘état, c’est le ministre malien de l’administration du territoire. “Le collectif des candidats à l‘élection présidentielle exige la démission du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (Mohamed Ag Erlaf-NDRL- ), principal responsable du hold-up électoral.”, a déclaré Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition.

Mais ces candidats mécontents ne s’arrêtent pas à cette seule exigence, ils demandent aussi un nouveau traitement du contenu des urnes.
“Nous exigeons le recomptage contradictoire des voix et la publication des résultats, bureau de vote par bureau de vote, la publication de la liste exhaustive des localités et des bureaux de vote où le scrutin n’a pas pu se tenir et du nombre d’inscrits concernés.” a fait savoir Soumaïla Cissé, chef de file de l’opposition.

C’est aux yeux des adversaires d’IBK l’unique façon de rétablir ce qu’ils appellent la volonté du peuple. Ils ont promis d’organiser ce mardi, je cite, un meeting de dénonciation de la fraude et de défense de la démocratie. Leur chef de file avait obtenu 17,8 % de voix contre 41,42 % pour Ibrahim Keita. Les deux finalistes participeront au second tour prévu le 12 août.

Voir plus