Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

les négociations avec le Kenya progressent de manière significative, annonce le FMI

les négociations avec le Kenya progressent de manière significative, annonce le FMI

Kenya

<p>D’importants progrès ont jusqu’ici été réalisés par le Kenya, selon une mission Fonds monétaire international (<span class="caps">FMI</span>), au terme de sa mission d’examen jeudi au Kenya. Ce qui ouvre la voie selon le <span class="caps">FMI</span>, çà d’autres discussions dans les jours à venir. </p> <p>Cette révision du <span class="caps">FMI</span>, devrait permettre au Kenya d’autoriser ou non l’accès à un nouveau programme d’assurance. L’actuel signé avec forex d’un montant de 1,5 milliard de dollars expire en septembre. </p> <p>Les discussions entre la mission et les autorités kényanes ont porté sur les politiques budgétaires ciblant l’objectif d’atteinte du déficit budgétaire de 5,7 % du <span class="caps">PIB</span> en 2018-2019 ; sur les contrôles des taux d’intérêt et des réformes structurelles visant à assurer la durabilité d’une croissance inclusive et axée sur l’investissement. </p> <p>“Les autorités ont réitéré leur engagement en faveur de politiques macroéconomiques qui maintiendraient la dette publique sur une trajectoire durable, maîtriseraient l’inflation dans la fourchette cible et préserveraient la stabilité extérieure”, a indiqué le <span class="caps">FMI</span> dans un communiqué publié à Nairobi. </p> <p>L‘équipe du <span class="caps">FMI</span> et les autorités kényanes ont convenu qu’une réduction du déficit budgétaire à 7,2 % du <span class="caps">PIB</span> en 2017/18 et à 5,7 % du <span class="caps">PIB</span> en 2018/19, contre 8,8 % en 2016/17, serait appropriée. </p> <p>La mission du <span class="caps">FMI</span> a toutefois déclaré que l‘économie kényane avait continué à bien se comporter, la croissance du <span class="caps">PIB</span> réel s‘étant accélérée à 5,7 % au premier trimestre de 2018, contre 4,9 % en 2017. </p> <p>Il a déclaré que l’inflation est restée dans la fourchette cible des autorités depuis juillet 2017, car de meilleures conditions climatiques ont réduit l’inflation alimentaire. </p> <p>La croissance de l’<span class="caps">IPC</span> global était de 4,3 % en glissement annuel en juin 2018, tandis que l’inflation de base restait faible à 3,6 % en glissement annuel.</p>

"L'accélération de la croissance est principalement due au renforcement de la confiance après la conclusion de la période électorale prolongée, aux conditions météorologiques favorables et à la poursuite de la reprise du tourisme"

Voir plus