Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

CEDEAO-CEEAC : lutte commune contre le terrorisme

CEDEAO-CEEAC : lutte commune contre le terrorisme

Nigéria

La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) entendent travailler en synergie afin de mettre les terroristes hors d‘état de nuire.

Un 53è sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à plusieurs enjeux. Notamment l‘élection du successeur du Togolais Faure Gnassingbe à la tête de l’organisation. Et ce mardi 31 juillet à Lomé, capitale du Togo, les 15 membres de la CEDEAO ont jeté leur dévolu sur Muhammadu Buhari.

Comme son prédécesseur, Buhari devrait gérer plusieurs dossiers sensibles dont le rétablissement de la sécurité au Sahel en proie à des attaques et attentats suicides des jihadistes.

Un communiqué publié à la clôture du sommet a déclaré que son objectif « était de créer les conditions d’une paix durable et d’un environnement sécurisé dans la zone de la CEDEAO », peut-on lire dans les résolutions prises en présence de Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine.

Or, avant ce 53è sommet, une autre rencontre avait auparavant réuni les représentants de la CEDEA et leurs homologues de la Communauté économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC). Au menu du jour, toujours des questions de sécurité dans les deux espaces en proie à la menace jihadiste.

Boko Haram, principale menace

Le jeu en vaut sans doute la chandelle. Depuis 2009, plus de 20.000 personnes ont péri au seul Nigeria, victimes des actions de Boko Haram et du conflit qui l’oppose à l’armée.

Environ 10,7 millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire pour survivre dans la région du lac Tchad, où sévit l’une des crises les plus sévères du monde marquée par le déplacement de milliers d’individus et par l’insécurité alimentaire, selon le bureau humanitaire des Nations unies (OCHA).

En plus des attaques de Boko Haram dans le sud-est, le Niger doit faire face aux attaques récurrentes des islamistes de groupes sahéliens dans le nord et dans l’ouest.

>>> LIRE AUSSI : Défait au Niger, Boko Haram sème la désolation au Tchad >>> LIRE AUSSI : CEEAC : un sommet sur la paix et la sécurité en mars >>> LIRE AUSSI : La construction du nouveau siège de la Cédéao confiée à la Chine
Voir plus