Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Les Comoriens approuvent à 92,74% un référendum qui renforce les pouvoirs du président (officiel)

Les Comoriens approuvent à 92,74% un référendum qui renforce les pouvoirs du président (officiel)

Comores

<p><strong>Le peuple comorien a approuvé lundi 30 juillet à une écrasante majorité (92,74 %) une réforme constitutionnelle qui renforce les pouvoirs du président, l’autorisant notamment à briguer deux mandats consécutifs, a annoncé mardi la commission électorale indépendante.</strong></p> <p>« Je vous donne les résultats au niveau national. Oui : 172.240, soit 92,74 %. Non : 13.338, soit 7,26 % », a déclaré le président de la commission, Ahmed Mohamed Djaza, dans une conférence de presse à Moroni.</p> <p>La messe est donc dite. La constitution initiée « voulue », selon le pouvoir, par les Comoriens vient d‘être adoptée. Au grand dam de l’opposition qui dénonçait une « dérive autoritaire » du président Azali Assoumani.</p> <p><b><br /> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/07/14/comores-l-opposition-manifeste-contre-le-referundum-constitutionnel/">Comores : l’opposition manifeste contre le référundum constitutionnel</a><br /> </b></p> <p>La nouvelle constitution sonne ainsi le glas de la présidence tournante entre les différentes îles des Comores. La présidence de l’Union des Comores tourne entre les trois îles : Grandes Comores, Anjouan et Moheli tous les cinq ans. Pourtant, ce système visait à garantir la stabilité et le partage du pouvoir dans un pays qui a connu plus de 20 coups d‘État et/ou tentatives de coup d‘État depuis l’indépendance en 1975.</p> <p>Assoumani qui est originaire de Grandes Comores et ancien officier militaire, a d’abord pris le pouvoir lors d’un coup d‘État en 1999 et a régné jusqu’en 2006 après avoir remporté le premier scrutin multipartite du pays en 2002.</p> <p>Réélu en 2016, il avait promis de démissionner. Et il promet de briguer un autre mandat lors de l‘élection présidentielle anticipée de 2019. </p> <p><b><br /> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/07/22/comores-qui-a-voulu-tuer-le-vice-president-abdou-moustoidrane/">Comores : qui a voulu tuer le vice-président Abdou Moustoidrane ?</a><br /> </b><br /> <br/><br /> <b><br /> >>> <span style="color:#d1420a;"><span class="caps">LIRE</span> <span class="caps">AUSSI</span></span> : <a href="http://fr.africanews.com/2018/05/09/comores-vers-un-referendum-le-30-juillet/">Comores : vers un référendum le 30 juillet</a><br /> </b></p>
Voir plus