Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Mali : l'UE demande la liste des bureaux de l'élection présidentielle

Mali : l'UE demande la liste des bureaux de l'élection présidentielle

Mali

La mission d’observation électorale de l’Union européenne a demandé aux autorités maliennes de rendre publique la liste des bureaux où le vote n’a pas pu avoir lieu.

Le scrutin présidentiel de dimanche au Mali a été marqué dans plusieurs zones du nord et du centre par des attaques attribuées aux jihadistes et une faible affluence des votants.

Ces incidents, essentiellement dans des zones rurales, se sont produits malgré la mobilisation de plus de 30.000 membres des forces de sécurité, nationales et étrangères, a fait savoir le ministère de la Sécurité intérieure.

“La mission d’observation de l’Union européenne demande aux autorités maliennes de publier, de rendre publique la liste des bureaux de vote là où le vote n’a pas pu avoir lieu en cette journée.” Confirme Cécile Kyenge, chef de la mission d’observation électorale de l’Union européenne.

"C'est important pour ce qui nous concerne, pour ce qui regarde la transparence puisque pour nous, c'est une priorité, la transparence, la traçabilité et surtout l'intégrité de l'élection."

Selon la télévision publique ORTM, citant le ministère de la Sécurité intérieure, “les incidents ont empêché le vote dans 105 bureaux”.

En raison de l’insécurité, “61 bureaux n’ont pu ouvrir dans les régions de Mopti (centre) et de Tombouctou” (nord-ouest), où le matériel électoral a été “saisi” dans 18 bureaux, d’après la même source.

Plus de huit millions d‘électeurs étaient convoqués dans les quelque 23 000 bureaux de vote pour reconduire le président Ibrahim Boubacar Keïta, ou choisir un de ses 23 concurrents.

Il est traditionnellement bas au premier tour de l‘élection présidentielle dans ce vaste pays d’Afrique de l’Ouest, comptant une vingtaine d’ethnies, connu pour son rayonnement culturel ;

Le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga a qualifié la situation de “satisfaisante”, dans un communiqué, “en dépit d’incidents sécuritaires mineurs ou de cas de force majeure liés à la météo ayant empêché la tenue du vote dans quelques endroits très localisés”.

Le taux de participation n‘était pas connu dans l’immédiat, mais s’annonçait faible, selon les premières constatations d’observateurs électoraux.

Les premiers résultats étant attendus dans les 48 heures, les résultats officiels provisoires d’ici au 3 août, avant un éventuel second tour le 12 août.

Voir plus