Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Présidentielle au Mali dans le calme malgré quelques incidents

Présidentielle au Mali dans le calme malgré quelques incidents

Mali

Avec notre envoyé spécial au Mali, Serge Koffi

Les Maliens ont voté ce dimanche pour un scrutin présidentiel déterminant.

À la mi-journée, la participation était encore la principale inconnue et les observateurs notent une relative affluence. L’Union européenne qui a mandaté près de 80 observateurs dans tout le pays à livré son premier rapport qui concerne 44 bureaux de vote, du Nord au Sud du pays.

“Ce qui est sorti de cette première phase c’est que presque 70 pour cent des 44 bureaux de vote qu’on a observé ont ouverts à temps sur les 30 pour cent qui ont ouvert en retard, ils ont ouvert entre 5 et 30 min de retard. Globalement, je dois dire que la phase de l’ouverture est en train de se dérouler dans le calme’‘, a expliqué Cécile Kyenge, chef de la mission d’observation de l’Union européenne devant la presse.

La coalition d’observateurs de la société civile malienne, la Cocem qui a envoyé près d’un millier d’observateurs dont une centaine mobile, a fait le point sur le déroulement du scrutin. Sur la base de ses observations, la coalition déclare qu’en majorité sur toute l‘étendue du territoire, les bureaux de vote ont ouvert, les membres présents ont respecté la loi électorale. Toutefois, Fatoumata Sékou-Diekou, présidente de la Cocem, déplore quelques incidents sécuritaires au Nord.

“Dans la région de Tombouctou, cercle de Gourmaradous 17 urnes ont été emportés dans la nuit du 28 au 29 juillet. Les bureaux des 4 centre du cercle en question n’ont pas pu ouvrir dans le cercle de Nianfuke commune de Dianke, les individus ont saccagé les bureaux de vote et pris le matériel. Le vote est toujours interrompu dans le dit bureau. Dans le cercle de Douaza trois centres de vote d-ont été détruits par des assaillants et le bureau de vote a été détruit”, a-t-elle précisé.

Plus de huit millions de Maliens sont inscrits sur les listes électorales et soixante-seize pour cent d’entre eux ont retiré leur carte d‘électeur. En 2013, le taux de participation était un peu plus de 30 pour cent.

Voir plus