Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

Chine : les poupées sexuelles intelligentes

Chine : les poupées sexuelles intelligentes

Chine

Les poupées sexuelles intelligentes, un pari que vient de lancer une entreprise chinoise.

Dans l’atelier de Wimdoll dans la province du Guangdong, dans le sud-est du pays, les corps dénudés de demoiselles attendent toutes de passer entre les mains de Liu Ding. Le directeur de cette société veut sublimer sa clientèle en lui proposant des poupées capables de s’exprimer.

“Nous avons commencé par nous concentrer sur la fonction du chat, puis nous avons pensé que le robot peut être encore mieux développé. Nous avons ensuite rendu les bras et les jambes mobiles, et programmé de nombreux modes différents sur les robots. Cela nous permet de le commercialiser auprès de différents clients cibles “ explique le chef produit de Wimdoll, Liu Ding.

En Chine, le concept est pris au sérieux, il devrait répondre à l‘écart entre femmes et hommes. Mais l’entreprise Wimdoll l’avoue, les experts de l’Intelligence artificielle restent réticents, ces poupées devraient rester des objets sexuels.

“Plusieurs experts de l’intelligence artificielle ne sont vraiment pas pour le développement de ses poupées sexuelles, parce qu’ils pensent qu’elles pourraient devancer les robots, ils pensent que l’IA dans les produits sexuels ne serait pas une bonne chose” souligne le chef produit de Wimdoll, Liu Ding.

Les poupées artificielles de Wimdoll ont de la côte auprès de certains clients dont l’ambition est de combler leur solitude. La Chine a une pénurie de femmes ce qui fait exploser la demande de ses produits sexuels.

“Parce qu’elles bougent comme de vraie personne. Les poupées qui ne peuvent pas bouger sont différentes d’une vraie personne” relate un client.

Mais pour ce sexologue, ces poupées pourraient finir par désuhumaniser ses utilisateurs.

“D’une part, elles satisfont les besoins des gens,et d’autre part, elle réduisent leurs besoins. Peut-être qu’après avoir joué et discuté avec les poupées à la maison, je n’aurais peut-être pas autant de motivation pour me socialiser dans la vraie vie. Parce qu‘à l’avenir, les gens seront plus dépendants d’Internet et resteront à la maison. Alors les gens trouveront très fatiguant de bavarder et de se socialiser avec les autres” sexologue, Tong Li.

D’ici, 2050, la Chine comptera 30 millions d’hommes célibataires, âgés de 35 à 59 ans, d’ici là le groupe Wimdoll compte fabriquer autant de poupées sexuelles pour répondre à la demande croissante de ses clients.

>>> LIRE AUSSI : Zambie : les poupées sexuelles interdites
>>> LIRE AUSSI : Un acteur nigérian envisage d‘épouser sa poupée sexuelle
Voir plus