Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : le juge qui avait invalidé la victoire d'Uhuru Kenyatta sollicité pour trancher un litige portuaire

Kenya : le juge qui avait invalidé la victoire d'Uhuru Kenyatta sollicité pour trancher un litige portuaire

Kenya

David Maraga, ce magistrat qui avait invalidé l‘élection présidentielle kényane d’août 2017 remportée par Uhuru Kentatta selon la commission électorale est invité à régler un différend sur la gestion du port de Mombasa.

Située à quelque 450 km au sud-est de Nairobi, la ville de Mombasa, chef-lieu du comté du même nom abrite un port d’une importance irréfutable. En raison de la fluidité de ses activités, ainsi qu’attestent les chiffres faisant état de 19,3 millions de tonnes d’importations entre janvier et novembre 2017.

>>> LIRE AUSSI : Kenya : hausse d’activités au port de Mombasa

Une intense activité qui pourrait s’expliquer par la position hautement stratégique de l’infrastructure. C’est en effet le port de Mombasa qui ouvre le Kenya au très stratégique océan indien et sert de pays de transit à plusieurs autres pays enclavés dont le Soudan du Sud, le Rwanda, le Burundi et l’Ouganda.

Mais qui du gouvernement central kényan et du comté de Mombasa devrait ou doit gérer et partant percevoir les bénéfices de ce port ? À l’origine, une pétition signée d’un collectif de ressortissants de la ville composé d‘économistes comme Asha Omar, Gerald Kiti et William Ramogi. Par la voix de leur avocat, Nyambura Kihoro, les pétitionnaires demandent surtout au gouvernement de céder la gestion de l’infrastructure au comté.

Le dernier mot revient à David Maraga

Une doléance que le gouvernement a automatiquement rejetée. Difficile pour les instances judiciaires du comté de trancher l’affaire. Il faut donc recourir à la Cour suprême. « Si l’affaire est entendue et tranchée en faveur du gouvernement du comté de Mombasa par la Cour suprême, elle aura alors le pouvoir de reprendre les recettes collectées au port », peut-on lire dans la décision rendue publique mardi par le président de la Haute cour de Mombasa, Erick Ogola.

C’est clair. Il revient donc au président de la Cour suprême David Maraga de trancher ce litige. Il devrait nommer une équipe qui entendra les deux parties et désignera l’institution qui s’occupera de la gestion du port de Mombasa.

Magistrat de formation natif de Bonyamatuta en 1951, David Maraga est devenu célèbre pour avoir invalidé la victoire d’Uhuru Kenyatta en août 2017 en ordonnant la tenue d’une nouvelle élection présidentielle. Décision jugée inédite dans une Afrique où, selon des observateurs, la plupart des institutions sont inféodées aux régimes en place. « Ce personnage est devenu le visage d’un renouveau démocratique au Kenya, et sur le continent », écrivait RFI au lendemain de l’inoubliable verdict.

>>> LIRE AUSSI : Kenya : la justice met le président Uhuru Kenyatta en garde >>> LIRE AUSSI : Les hommes forts de 2017 : ils ont pris le monde à contre pied (1/2)
Voir plus