Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Kenya : des maisons détruites pour désengorger le trafic routier

Kenya : des maisons détruites pour désengorger le trafic routier

Kenya

Des grues et des bulldozers venus faire passer le développement à Kibera sèment le désespoir dans le plus grand bindonville du Kenya.

Lundi, plusieurs dizaines d’habitations en matériaux provisoires ont été détruites faisant plusieurs sans-abri dans cette excroissance de Nairobi peuplée de 400 mille habitants.

“Nous avons été informés que la route va être construite. Mais que notre maison ne va pas être démolie. Tôt ce matin, alors que nous étions encore endormis, nous ne savions pas ce qui se passait et les enfants n’avaient pas encore pris leur petit-déjeuner. Nous avons entendu des camions qui détruisaient des propriétés et nous sommes sortis. La plupart de mes choses ont été détruites y compris ma télé. Toute ma propriété est ici. Je ne sais pas où aller avec mes enfants”.

“Nous sommes nés ici et nous tous savions que c‘était notre terre. Mais Kibera n’a pas de titres de propriété et le gouvernement fera toujours ce qu’il veut”, renchérit Mafisa Burhan, un autre résident du bidonville.

>>> LIRE AUSSI : Environnement : le Kenya veut adopter des journées sans voitures

Ce ne sont pas les premières démolotions entraînées par la construction de cette route depuis 2016. Les habitants disent cependant avoir été surpris par les autorités qui avaient promis des compensations et un avertissement avant l’usage de la force.

L’administration en charge des routes au Kenya affirme avoir travaillé avec des organisations de défense des droits des riverains sur une stratégie pour reloger les personnes affectées.

Les habitants du bidonville ont porté plainte à deux reprises contre la construction de la route. Ils ont été déboutés par un juge l’année dernière qui a décidé que cette route est d’intérêt public pour le Kenya.

Voir plus