Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Erythrée : un éthiopien retrouve 18 ans après sa famille

Erythrée : un éthiopien retrouve 18 ans après sa famille

Erythrée

En Erythrée, un journaliste éthiopien a embrassé sa femme et ses filles le jeudi 19 juillet pour la première fois en 18 ans. Il avait été reçu à Asmara avec des hululements et des acclamations.

Lorsque l’Ethiopie et l’Erythrée sont entrées en guerre en 1998 et ont déporté en masse leurs ressortissants respectifs, l‘épouse d’Addisalem Hadgu, a mystérieusement disparu avec leurs deux filles. Addisalem s’est lancé dans une recherche frénétique, mais n’a pas réussi à la localiser.

“Nous savons combien il peut être difficile de passer une journée sans lumière. Imaginez l’obscurité juste pour un jour. Pensez-y si cela vous arrive pendant un an, puis pendant dix ans. Mais pouvez-vous imaginer passer 16 ans dans l’obscurité ? Pour moi, c‘était 16 ans d’obscurité, pour y penser. Maintenant, la brume des ténèbres a été enlevée et je peux voir ma femme, le soleil brille sur mes enfants et j’ai rencontré mon petit-fils. C’est comme gagner à la loterie sans acheter de billet”, a déclaré Addisalem Hadgu, journaliste éthiopien.

Plusieurs jours après la disparition de sa femme, il a reçu une lettre de Nitslal Abraha dans laquelle elle disait qu’elle était partie en Erythrée avec leurs filles, qui étaient adolescentes à l‘époque.

“J’ai passé des années à aller à l‘église et à pleurer pour que mes enfants ne me voient pas pleurer. Aujourd’hui, cette émotion de pleur n’est vraiment pas au rendez-vous. C’est la joie qui prend place. Le temps des pleurs est terminé. Non, il n’y a plus de pleurs,” a ajouté Nitslal Abraha, femme d’Addisalem Hadgu.

Pendant 18 ans, il n’y a eu aucun moyen de communication – toutes les liaisons de transport, le téléphone et les services postaux ont été coupés depuis le début du conflit.

Mais ce mois-ci, les retrouvailles sont devenues possibles lorsque les deux gouvernements, ennemis acharnés pendant près de deux décennies, ont signé un accord de paix qui a mis fin à une génération d’hostilité en quelques jours.

Voir plus