Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

« L'élégant Sénégal de la première moitié du XXème siècle » s'expose à Madrid

« L'élégant Sénégal de la première moitié du XXème siècle » s'expose à Madrid

Sénégal

Le festival espagnol international de la photographie a décidé de plonger, pour ses vingt années d’existence, au cœur du Sénégal de la première moitié du XXème siècle. Pendant plus d’un mois, le centre culturel espagnol Circulo de Bellas Artes met à l’honneur des photographies inédites de la vie urbaine du Sénégal.

Retracée par trois auteurs de la Revue noire – Jean Loup Pivin, Frédérique Chapuis et Pascal Martin Saint Léon – l’exposition met en vedette des images d’un photographe anonyme dont l’originalité a achevé de convaincre les trois compères.

« Ce qui est intéressant, c’est que ce ne sont pas des photographies de studio, mais des photographies prises à l’extérieur, dans la rue ou bien dans le domicile des personnes photographiées », souligne Frédérique Chapuis, faisant l‘éloge de la rareté des prises.

Durant les années 1920, ce photographe anonyme a, en effet, immortalisé des rues dakaroises encore sous occupation coloniale, ou encore des membres de sa famille en tenue des grands jours.

Les tirages du photographe sénégalais de studio Mama Casset – datant des années 50 – seront eux-aussi des pièces maîtresses de cette exposition « L‘élégant Sénégal de la première moitié du XXème siècle » qui se poursuit jusqu’au 26 août.

Outre ce focus sur le Sénégal, le festival espagnol international de la photographie baignera également dans l’ambiance marocaine avec notamment les photographies de Yoriyas Yassine Alaoui, ancien break-dancer. La société marocaine dans son plus simple appareil est le motif de la plupart de ses images.

Voir plus