Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

La FIFA doit redéfinir le fair-play - Sénégal

La FIFA doit redéfinir le fair-play - Sénégal

Sénégal

La Fédération sénégalaise de football interpelle la FIFA sur la nouvelle règle de qualification au fair-play, fatale aux Lions de la Teranga pendant ce Mondial russie.

Les fans des Lions de la Teranga ont du mal à digérer l‘élimination prématurée de leur équipe de la Coupe du monde en Russie.

La Fédération sénégalaise de football a saisi la FIFA afin qu’elle reconsidère ses règles de fair-play après que les poulains du coach Aliou Cissé se sont fait éliminer pour avoir accumulé plus de cartons jaunes que le Japon.

En rappel, les Sénégalais et les Japonais ont terminé la phase de poule avec quatre points chacun avec au compteur une victoire, un match nul et une défaite.

Le Sénégal reproche notamment aux Japonais d’avoir fait preuve d’anti-jeu en faisant circuler le ballon entre eux alors qu’ils menaient un but à zéro contre la Pologne lors du dernier match tandis que les Lions avaient quant à eux encaissé un but contre la Colombie.

>>> LIRE AUSSI : Mondial-2016 – Eliminé, le Sénégal paie ses cartons

La Pologne, déjà éliminé, n’a pas, dans le même temps, fait preuve d’une grande agressivité face à des Nippons jouant la montre.

Pour le porte-parole de la Fédération sénégalaise de football Kara Thioune, la FIFA doit pénaliser les équipes qui refusent de jouer dans le futur.

Il s’est par ailleurs étonné de l’absence de sanctions à l’encontre du Japon et de la Pologne dont le comportement a finalement eu pour conséquence de condamner le Sénégal à l‘élimination.

Le Sénégal est le premier pays à faire les frais des nouvelles règles de fair-play de la FIFA qui apporte une dimension disciplinaire dans le processus de qualification des équipes pour le deuxième tour quand les résultats sportifs ne parviennent pas à les départager.

>>> LIRE AUSSI : Mondial 2018 : autopsie du cuisant échec des sélections africaines

Voir plus