Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sci tech

sci-tech

RDC : le gouvernement parviendra-t-il à faire disparaître les sacs plastiques ?

RDC : le gouvernement parviendra-t-il à faire disparaître les sacs plastiques ?

République démocratique du Congo

Pris en décembre dernier, c’est le 1er juillet qu’entrera vigueur le décret interdisant la fabrication, la vente et l’importation des emballages plastiques en RDC. Mais, l’application pourrait poser problème.

Une véritable course contre la montre ! Le constat ne saurait étonner quiconque visiterait quelque lieu d’entreposage ou de fabrication d’emballages plastiques à Kinshasa ou à l’intérieur de la RDC. On s’active désormais à la vitesse de l‘éclair, à écouler ou épuiser tout le stock de sachets plastiques. Au risque d‘être passible de sanctions prévues par le décret pris en décembre dernier par le Premier ministre Bruno Tshibala.

>>> LIRE AUSSI : Kenya : ces déchets plastiques qui menacent la vie des tortues marines

Un décret qui interdit l’importation, l’utilisation et la production des sacs plastiques sur toute l‘étendue du territoire congolais. Et l‘État congolais entend se montrer impitoyable contre tout contrevenant. « Les inspecteurs industriels, la Police nationale congolaise et les inspecteurs de l’environnement vont commencer le contrôle sur toute l’étendue de la RDC. Si l’on trouve ces emballages interdits, non seulement, ils seront confisqués et incinérés, mais vous serez victimes de paiement des amendes et pénalités comme prévues par le décret », prévient Marcel Ilunga ministre de l’industrie.

En RDC comme partout dans le monde, le sac plastique fait partie des principales menaces de l’environnement. Ce qui porte atteinte à la biodiversité et donc à l‘équilibre dans les écosystèmes. Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), 8,8 millions de tonnes de plastique rejoignent les mers chaque année. Les animaux marins tels que les tortues qui les consomment les prenant pour des méduses ont souvent de sérieux problèmes sanitaires conduisant parfois à la mort.

La fermeté affichée des autorités congolaises procède donc de ce contexte peu reluisant et emboite le pas à plusieurs pays dont le Rwanda.

Mais, si le Rwanda est aujourd’hui présenté comme un pays sans sacs plastiques, l’application du décret pourrait être mise à rude épreuve en RDC. Tant les obstacles sont légion. Parmi ces hypothèques, la porosité des frontières. Surtout les frontières de l’Est qui échappent presque jusqu’ici au contrôle de l‘État congolais du fait des violences perpétrées par des milices.

>>> LIRE AUSSI : La menace du plastique au Congo

Voir plus