Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : le procès Katumbi renvoyé au 10 octobre

RDC : le procès Katumbi renvoyé au 10 octobre

République démocratique du Congo

Le procès de l’opposant congolais en exil Moïse Katumbi pour recrutement présumé de mercenaires a été renvoyé au 10 octobre, a indiqué mercredi à Kinshasa la Cour suprême de justice de la République démocratique du Congo.

“La cour estime qu’elle n’est pas saisie à cette date”, a déclaré le juge-président Tuka Ika à l’ouverture de ce procès, qualifié de “politique” par les partisans de M. Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle du 23 décembre.

En exil de fait à Bruxelles, l’ex-gouverneur du Katanga affirme qu’il va venir déposer sa candidature à la présidentielle entre le 24 juillet et le 8 août. Les autorités répètent qu’il doit toujours répondre de sa condamnation à trois ans de prison dans une autre affaire dont il conteste tout fondement.

>>> LIRE AUSSI : RDC : ouverture d’une information judiciaire contre Moïse Katumbi

Dans cette affaire de recrutement de mercenaires, M. Katumbi est poursuivi pour “atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat” avec six co-accusés dont un Américain. Réunis à l’extérieur de la Cour, 300 à 400 de ses partisans ont dénoncé un “procès politique” et un “acharnement” contre leur leader. 

Les partisans de Katumbi muselés ?

Les avocats ont contesté son renvoi devant une juridiction dont les jugements sont sans appel. “L’exploit (la citation à comparaître) est irrégulier à l‘égard de monsieur Moïse Katumbi”, a argumenté le juge-président pour justifier le renvoi au 10 octobre.

Dans le Haut-Katanga, région d’origine de M. Katumbi, ses partisans ont affirmé qu’ils avaient été empêchés de se réunir mercredi matin à Kasumbalesa à la frontière zambienne.

>>> LIRE AUSSI : RDC : qu’adviendra-t-il du retour de Moïse Katumbi prévu en juin ?

>>> LIRE AUSSI : RDC : Moïse Katumbi nie toute tentative de création d’une rébellion

AFP

Voir plus