Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Sport

sport

Ghana-corruption : le démenti de l'ancien président de la fédération de football

Ghana-corruption : le démenti de l'ancien président de la fédération de football

Ghana

L’ex-patron de la fédération ghanéenne de football (GFA), Kwesi Nyantakyi nie avoir reçu des pots-de-vin en espèces et estime que la vidéo qui le met en cause dans une scandale de corruption a été trafiquée.

«Ce sont des images trafiquées. C’est un travail de mauvaise qualité. C’est un copier-coller », ainsi parlait Kwesi Nyantakyi, ancien président de la fédération ghanéenne de football (GFA). Lui qui a récemment démissionné après une suspension pour avoir été mis en cause dans un scandale de corruption dans un documentaire du journaliste Anas Aremayaw Anas dont on ne connaît pas le visage jusqu’ici, mais célèbre pour avoir révélé plusieurs affaires de corruption.

>>> LIRE AUSSI : Ghana – Corruption : démission du président de la Fédération de football

Le document montre le président de la GFA en train de recevoir 65 000 dollars (48 000 livres sterling) des journalistes qui s‘étaient présentés comme des investisseurs. C‘était donc un piège auquel Nyantakyi a succombé, visiblement émerveillé par de mirobolants contrats.

D’autres responsables impliqués

Des allégations que conteste l’ancien président de la GFA qui boude également le montant évoqué dans la vidéo. « On m’a remis la somme de 40 000 dollars et non pas 65 000 dollars. Je m‘étais dit que c‘était le remboursement des frais de voyage » a déclaré Nyantakyi.

Mais, pas seulement lui. Au total, plus de 100 responsables de l’administration footballistique apparaissent dans la vidéo en train d’accepter des cadeaux en espèces. Un scandale qui a choqué de nombreux Ghanéens si bien que la semaine dernière, la Haute Cour a suspendu pour dix jours les activités de la GFA.

Certains officiels de la fédération ghanéenne ont été interdits de se rendre en Russie pour participer à l‘élection du pays hôte de la Coupe du monde 2026 la semaine dernière.

>>> LIRE AUSSI : Ghana : le président de la fédération de football arrêté à son retour au pays

>>> LIRE AUSSI : Au Ghana, le célèbre journaliste d’investigation Anas Aremeyaw accusé de corruption

Voir plus