Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Contrebande de riz : le Nigeria va fermer sa frontière avec un pays voisin

Contrebande de riz : le Nigeria va fermer sa frontière avec un pays voisin

Nigéria

Une affaire de riz présumé contaminé en passe de prendre une tournure diplomatique.

Les autorités nigérianes veulent mettre un terme au trafic de riz en provenance de pays d’Asie. Pour le faire, elles prévoient de fermer la frontière avec un pays voisin dont le nom n’a pas été révélé. Même si, pour les médias locaux, le pays voisin auquel se réfère Abuja est le Bénin.

Audu Ogbeh, le ministre nigérian de l’Agriculture assure avoir mené une expertise qui a permis de déceler des « substances toxiques » et « cancérigènes » contenues dans les variétés de riz importées de la Chine et de l’Asie du Sud-Est.

>>> LIRE AUSSI : La Côte d’Ivoire rêve d’autosuffisance alimentaire

Protéger la production locale

« En Asie du Sud-Est, où l’on cultive le riz, si l’on plante le riz au même endroit pendant quatre à six années consécutives, le quantum d’arsenic commence à augmenter, a expliqué M. Ogbeh. L’arsenic cause le cancer et c’est ce qu’ils déversent pour nous. Certaines personnes disent qu’elles préfèrent le riz thaï parce qu’il est très sophistiqué. Bienvenue au poison ! », a-t-il ajouté, ironique.

Selon les données de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture 21 des 39 pays producteurs de riz en Afrique importent entre 50 et 99 % de leur consommation. Mais ils espèrent changer cette tendance et accroître la production locale.

En 2017, le ministre de l’Agriculture a annoncé que le pays deviendrait autosuffisant en riz d’ici 2018. Des ambitions partagées par la Côte d’Ivoire qui espère devenir autosuffisante en 2020.

Voir plus