Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Réunion sur la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest

Réunion sur la lutte contre le terrorisme en Afrique de l'Ouest

France

Les attentats terroristes qui continuent leurs répercussions inquiètent de plus en plus les états africains. Entre janvier et juin 2018 plus d’une centaine de morts ont été enregistrés dans les différentes attaques à travers l’Afrique.

Des attentats qui se produisent alors que les pays Ouest africains avancent de plus en plus vers la mise en place effective d’une force africaine autonome qui va essentiellement s’investir dans la lutte anti-djihadiste. Dans le but d’accélérer sa mise en place, le groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’Ouest qui réunit 17 pays africains a discuté de plusieurs stratégies qui pourront aider dans la lutte contre ce phénomène. Au cours d’une rencontre dite stratégique tenue Samedi 9 juin 2018 à Paris, ils ont abordé les différents problèmes qui sont un frein à l‘éradication du terrorisme.

« Nos préoccupations sont pèle-mêle, naturellement, le développement économique, le développement social, la francophonie, la forte démographie … qui posent des problèmes de subsistance alimentaire pour toutes les populations, le réchauffement climatique. Mais après avoir examiné ces différentes préoccupations dans un ordre de priorités, il est apparaît que c’est la lutte contre le terrorisme qu’il nous faut développer, de sorte que cette lutte ne vienne pas contrarier le développement de toutes les autres politiques dont je viens de parler. Vous avez compris que par exemple en coopération décentralisée chaque sénateur de ce groupe d’amitié représente un territoire ici en France », explique André Reichardt, Président du groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’Ouest.

La riposte face à cette montée en puissance du djihadisme aura appelé à une nouvelle réflexion sur les différents outils à mettre en place dans la lutte contre le terrorisme, qui sera également discutée lors de la rencontre des représentants du G5 SAHEL le 18 juin à Bruxelles.

Armelle Nga était sur place pour Africanews.

Voir plus