Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Le rêve européen de jeunes Ghanéens motivé par le chômage

Le rêve européen de jeunes Ghanéens motivé par le chômage

Ghana

Au Ghana, la prévention contre la migration illégale ne fait pas le poids face au chômage.

Le pays d’Afrique de l’Ouest devrait connaître cette année un taux de croissance de plus de 8 %, l’un des plus élevés au monde.

Mais malgré cette croissance économique florissante de nombreux Ghanéens sont prêt à tout abandonner pour tenter leur chance en Afrique du Nord, rêvant de rejoindre l’Europe dans l’espoir de trouver du travail.

“Nous dire que c’est dangereux, mais au Ghana, c’est tout aussi dangereux parce qu’il n’y a pas de travail. Pourquoi rester ici ? J’ai des enfants, ma mère et ma famille. Je sais qu’il y a un danger, mais si je n’y vais pas, où je vais trouver de l’argent et du travail ?”, a déclaré Ernest Yaw Owusu, mécanicien.

Albert Oppong, commerçant, ajoute que “si vous savez que vous venez d’un milieu pauvre, la seule chose que vous pouvez faire, c’est aller en Europe pour changer de famille et de vie. A condition seulement de ne pas se faire tuer ou de se noyer en mer.”

Le président ghanéen avait demandé à la jeunesse de “changer sa mentalité, d’arrêter de “croire que l’Europe est un eldorado”, mais ce discours semble tomber dans les oreilles de sourds.

Le récent lancement d’un vaste programme visant à offrir 100 000 emplois à la jeunesse et la mise en place d’un centre d’information pour dissuader les candidats à l’exil, n’ont pas encore convaincu certains ghanéens de croire en l’avenir de leur pays.

En mars 2018, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), estimait que plus de 60.000 Ghanéens étaient bloqués en Libye sur le chemin vers l’Europe.

Voir plus