Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

RDC : qui veut s'approprier les parcelles du Nigeria ?

RDC : qui veut s'approprier les parcelles du Nigeria ?

République démocratique du Congo

Pour la représentation diplomatique du Nigeria en RDC, ses propriétés immobilières à Kinshasa seraient menacées d’extorsion par des individus se passant pour des agents de la justice. Ce qui pourrait impacter les relations entre les deux pays africains.

Selon les sources proches citées par le quotidien congolais « Les Dépêches de Brazzaville », des personnes se passant pour des agents du parquet ont récemment sommé les occupants de la parcelle numéro 39 de l’Avenue Pumbu dans la commune de Gombe au nord de Kinshasa, la capitale, de quitter les lieux. Pourtant, persiste et signe l’ambassade, cette parcelle est bel et bien la propriété du Nigeria acquise en 1962.

De même que d’autres propriétés foncières dont dispose le Nigeria dans la capitale de RDC. Le cas « des parcelles situées au numéro 141 du Boulevard du 30-juin, acquises depuis 1962, de la parcelle numéro 112, acquise depuis 1963, celle située au numéro 47 de l’avenue de la Justice, acquise depuis 1962, celles du numéros 23A/23B et 32 de l’avenue Lemera (ex-3 Z), ainsi que celle du numéro 39 de l’avenue Pumbu, achetée depuis 1962, sont des biens de la République du Nigeria », commentent Les Dépêches de Brazzaville.

Et pourtant, il y a eu une messe pour chasser le démon de la division !

Cet incident « parcellaire » en cache un autre survenu il y a près de deux mois. En mi-avril dernier, le chargé d’affaires de l’ambassade du Nigeria a été délogé de sa résidence sur décision du bourgmestre (maire) de la Gombe, la commune chic de Kinshasa qui abrite les représentations diplomatiques, précise la radio Okapi, photo à l’appui montrant des meubles sur le trottoir. « C’est un incident diplomatique grave », avait commenté Serge Lukanga, avocat de la partie nigériane.

>>> LIRE AUSSI : RDC : un diplomate nigérian délogé de sa résidence pour un litige foncier

Un incident que les deux parties ont dissipé en début mai dernier, en organisant dans la concession en question, une cérémonie de « solidification » des relations diplomatiques entre le Nigeria et la RDC. « Aucun diable ne devra briser cette relation. Le Congo (RDC, NDLR) et le Nigeria sont inséparables, car il y a des Congolais qui ont marié les Nigérians, vice et versa », se félicitait O.O Orevba, Ambassadeur du Nigeria en RDC en affirmant que sa mission consistait à promouvoir la paix, l’amour, la prospérité et le développement entre son pays et la RDC.

Mais, ce qu’on pourrait appeler « mémorandum » de la Gombe  risque de voler en éclats suite à cet énième incident parcellaire. Ce qui pourrait affecter les relations diplomatiques entre les deux pays.

Voir plus