Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sierra Leone : la maire de Freetown victime d'agressions verbales

Sierra Leone : la maire de Freetown victime d'agressions verbales

Sierra Leone

Yvonne Aki Sawyerr, maire de la capitale sierra-léonaise, Freetown, a été victime d’agressions physiques et verbales mercredi dernier. Des ONG de femmes indignées.

Selon certains des rapports d’ONG, Yvonne Aki Sawyerr, membre du parti d’opposition, le Congrès des peuples (APC), aurait été attaquée par des membres du parti au pouvoir, Parti populaire du Sierra Leone (SLPP, opposition).

Même si le gouvernement n’a pas encore officiellement commenté le développement, les journalistes, les militants des droits de l’homme et les groupes de la société civile ont condamné fermement l’action des agresseurs.

En mars dernier, Yvonne Aki Sawyerr a été élue maire de Freetown avec plus de 309 000 voix (59,92 %) contre 167 200 (32,36 %) pour Raymond Desouza George, du SLPP , les trois autres prétendants n’ayant obtenu que des pourcentages insignifiants.

Une victoire qu’elle a imputée aux populations de Freetown. “Freetoniens, cette victoire est pour nous tous, merci d’avoir cru en ma vision et de m’avoir donné l’opportunité de servir notre ville pour les quatre prochaines années et je me réjouis de travailler avec vous tous pour faire de Freetown où il fera bon vivre », avait-elle déclaré après son élection.

Un sacre qu’elle doit sans doute à son dévouement dans la lutte contre l‘épidémie d’Ebola qui a fait plus de 14 000 morts entre 2014 et 2015. Ce qui lui a valu d‘être décorée dans l’Ordre de l’Empire britannique (OBE) et une médaille présidentielle.

Comptable de carrière, Yvonne Aki Sawyerr rejoint Dr June Holst-Roness (qui a régné de 1977 à 1980) dans le carré des rares femmes élues maire de la ville en Sierra Leone.

Voir plus