Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Cameroun : vers l'acquisition de nouvelles locomotives

Cameroun : vers l'acquisition de nouvelles locomotives

Cameroun

Selon des médias camerounais, la Cameroon railways (CAMRAIL) filiale du groupe français Bolloré Transport & Logistics devrait acquérir sous peu de nouvelles locomotives. Ce qui devrait aider à l’entreprise à améliorer ses services souvent décriés.

Si c’est une bonne nouvelle, elle est tombée hier. C‘était à l’issue de la 29è session du Comité interministériel des infrastructures ferroviaires (COMIFER). Et parmi les points dont ont débattu les participants, figure en bonne place l’acquisition par la Cameroon railways (CAMRAIL) de nouvelles têtes de train. « Les locomotives seront disponibles très prochainement », a déclaré Irène Edou Menguele, directrice des transports ferroviaires.

Si la date précise et le nombre de locomotives n’ont pas encore été définis, cette option si elle est mise à exécution pourrait constituer une réponse presque appropriée à la réalité qui prévaut au sein de la CAMRAIL. Les quelque 58 locomotives de ligne et de manœuvre et près 1336 wagons semblent jusqu’ici insuffisants pour une demande de plus en plus croissante. Il faut alors agrandir le parc du matériel de traction.

Mais il y a d’autres raisons…. Notamment la coupe d’Afrique des nations de football que le Cameroun organise l’année prochaine. «Les locomotives attendues vont servir à transporter les spectateurs pour aller regarder les matchs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qu’abritera le Cameroun », avait indiqué Jay Ireland, président Afrique de General Electric.

Née des cendres de la Régie nationale des chemins de fer du Cameroun (REGIFERCAM) créée en 1947, la CAMRAIL exploite le réseau ferré camerounais depuis 1999. L’histoire de la CAMRAIL reste jusqu’ici marquée par cet accident ferroviaire qui a fait l’année dernière près de 79 morts et au moins 551 blessés.

Voir plus