Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : en grève, des agents de santé refusent de participer à la campagne de dépistage d'Ebola dans les aéroports

Nigeria : en grève, des agents de santé refusent de participer à la campagne de dépistage d'Ebola dans les aéroports

Nigéria

Au Nigeria, des agents de santé refusent de participer à la campagne de dépistage de la fièvre hémorragique Ebola dans les aéroports à cause d’une grève qui dure déjà plus de 20 jours. Des observateurs dénoncent un « manque de patriotisme ».

C’est un mot d’ordre lancé, il y a quelque trois semaines par le Joint Health Sector Unions (JOHESU), une coalition des syndicats des agents de santé. Ces syndicats réclament principalement l’amélioration des conditions de travail et de leurs situations salariales.

Les négociations qui seraient en cours entre le gouvernement et les syndicats d’après des médias locaux tardent à accoucher d’un accord mutuellement satisfaisant. La grève poursuit donc son bonhomme de chemin dans plusieurs structures sanitaires du Nigeria.

Or, cette grève intervient dans un contexte où la RDC est frappée par une épidémie d’Ebola qui a déjà fait 18 morts. Une neuvième épidémie depuis la découverte du virus en 1976, dans la ville de Yambuku, près de la rivière Ebola.

Et si les pays frontaliers comme le Congo, l’Angola, la Tanzanie, le Soudan du Sud, l’Ouganda et le Rwanda semble encore observer l‘évolution de la situation, l’heure est à la riposte dans certains pays bien qu‘éloignés de la RDC. C’est le cas du Nigeria qui, depuis le 9 mai, a pris la mesure selon laquelle toute personne en provenance de la RDC doit se soumettre à un contrôle sanitaire.

Seulement voilà. Les agents de santé en grève n’entendent pas se mobiliser aux aéroports pour effectuer des tests sur les voyageurs. Une décision qui n’est pas du goût de certains Nigérians qui dénoncent le manque de patriotisme de la part du personnel sanitaire de leur pays. Ils redoutent que le pays soit vulnérable à des maladies venues de l‘étranger. « Il est regrettable que nos agents de santé disent qu’ils ne seront pas impliqués dans le dépistage Ebola dans les aéroports en raison de la grève. Cela signifie qu’en tant que nation, nous sommes très exposés aux maladies mortelles et c’est dangereux ! » , peut-on lire sur un tweet.

Voir plus