Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

This is Culture

this-is-culture

Médias : des initiatives pour combattre la désinformation

Médias : des initiatives pour combattre la désinformation

Afrique

À travers le film « #FightFakeNews » et l’opération “Journalism Trust Initiative (JTI)”, Reporters sans frontières (RSF) voudrait faire feu de tout bois pour lutter contre la désinformation, une des principales menaces des sociétés du monde moderne.

« Le président a été destitué », « la femme du chef de l‘État est décédée cette nuit d’un avc », « l’avion du Premier ministre s’est écrasé », ….. Que de scoops sur la toile ! Et pourtant, ce sont de fausses nouvelles ou fausses alertes ! Au point que plusieurs autorités africaines à l’image du ministre congolais de la communication Thierry Lezin Mougalla les ont toujours redoutées avec la même crainte qu’un chat face à l’eau froide.

>>> LIRE AUSSI : Congo : le ministre Thierry Moungalla dément les rumeurs sur la mort de la Première dame

Des craintes à la mesure des dégâts que peuvent causer les fake news. Aussi rapides que l‘éclair, ces fausses nouvelles s’engouffrent très rapidement dans le psychisme du public. Quitte à développer une sorte de phobie de la personne vis-à-vis de l’information quand bien même elle est donnée de manière professionnelle. “Les contenus produits de façon rigoureuse et honnête subissent de plus en plus la concurrence déloyale de contenus sponsorisés, de propagande et de rumeurs. Comme le prouvent les études, les informations fausses circulent plus aisément que celles qui sont dignes de confiance, à cause des biais cognitifs des êtres humains», déclare Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

Et en ce 3 mai, journée consacrée à la célébration de la journée de la presse, RSF tient à mener une campagne sans merci contre les fake news. « Nous ne saurions rester passifs devant les dangers pour la sincérité du débat public et donc pour la démocratie. RSF travaille à promouvoir concrètement la liberté, l’indépendance et le pluralisme du journalisme », poursuit Deloire. Un idéal en lien avec le thème choisi pour cette 25è édition : « Médias, justice et État de droit : les contrepoids du pouvoir ».

Pour atteindre cet objectif, RSF vient de lancer le film « #FightFakeNews ». C’est un spot qui existe en deux versions : 30 secondes et 50 secondes. Destiné à être diffusé dans des chaînes de télévision et/ou sur les médias sociaux ainsi que les sites internet, le document a pour principal objectif de combattre la désinformation. Il s’agira de doter le public de se doter d’outils qui lui permettront de distinguer l’information vraie de l’information fausse.

Et ce n’est pas tout. Depuis près d’un mois, RSF mène une campagne d’inscription à la « journalism Trust Initiative », un dispositif “d’autorégulation des médias visant à renforcer le journalisme dans le nouvel écosystème de l’information, proposé par RSF et ses partenaires, l’Agence France-Presse (AFP), l’Union européenne de radio-télévision (UER) et le Global Editors Network (GEN) ».

Public et médias devraient ainsi capitaliser ces instruments de RSF s’ils veulent mettre hors d‘état de nuire les fake news, ces nouvelles manières d’informer qui mettent en péril les sociétés d’aujourd’hui.