Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

L'ambassadeur de Belgique en RDC a été remercié

L'ambassadeur de Belgique en RDC a été remercié

République démocratique du Congo

D’après le journal néerlandais De Standard, Bertrand de Crombrugghe, l’ambassadeur de Belgique en RDC, a été remercié. Le torchon diplomatique brûle entre la Belgique et la République démocratique du Congo. C’est dans cette ambiance électrique que l’ambassadeur belge a été prié de s’en aller.

La nature ayant horreur du vide, le désormais ancien poste de monsieur Crombrugghe (sur la photo, à droite) est assuré par Philippe Bronchain (intérimaire), l’ex-consul général de Belgique à Lubumbashi.

Déjà en janvier dernier, monsieur Crombrugghe était appelé dans son pays dans le cadre d’une ‘‘série de discussions’‘ entre la Belgique et la RDC. Ce départ de Kinshasa était qualifié de ‘‘rupture’‘ par certains, tandis que pour sa part, le ministère belge des Affaires étrangères se voulait rassurant.

Ce n’est pas un rappel dans le sens diplomatique du terme.

D’ailleurs, un des porte-paroles dudit ministère faisait entendre que ‘‘ce n’est pas un rappel dans le sens diplomatique du terme. Techniquement, c’est un retour à Bruxelles pour des discussions.’‘ Toujours selon ce porte-parole, le déplacement du diplomate ne durerait qu’‘‘une dizaine de jours’‘.

Mais les choses ont finalement pris une autre tournure. En effet, trois mois après le voyage à Bruxelles de l’ambassadeur belge, il est relevé de ses fonctions et est appelé à rentrer au bercail. Cette décision s’explique par ce que les diplomates appellent ‘‘le contexte bilatéral”. Ce qui signifie que la tension diplomatique entre deux pays grimpe.

A propos de cette brouille entre la RDC et la Belgique, les choses ne vont pas en s’arrangeant. Kinshasa fait savoir qu’elle a fermé la nouvelle agence belge de développement. Mais pas que ça ; la maison Schengen a elle aussi connu le même sort. Et Kinshasa avait même demandé à la Belgique (sans suite) la fermeture de son consulat à Kinshasa en février dernier.

Pour le bien des relations bilatérales

Quant à la Bruxelles, elle a rappelé ce lundi même que la RDC n’a plus d’ambassadeur sur son sol, et cela, depuis maintenant plus d’un an.

Selon De Standard, il y a ‘‘rupture de confiance’‘ entre l’ambassadeur Crombrugghe et le ministère belge des Affaires étrangères. Le journal parle d’incompatibilité entre le ministère et l’ambassadeur quant à la tonalité à adopter vis-à-vis de Kinshasa, dans le contexte de la crise qui secoue la RDC. En d’autres termes, il est reproché au diplomate de n’avoir pas été… diplomate envers les autorités congolaises.

La Belgique se veut soucieuse de la bonne conservation des rapports qui la lient à la RDC. Bruxelles veut garder le contact avec son ancienne colonie et parle de résoudre la brouille ‘‘de façon à ce que la Belgique et la RDC puissent à nouveau être représentées à un niveau d’ambassadeur à Kinshasa et à Bruxelles’‘.

Voir plus