Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Sommet sur le Fonds bleu : des mots utiles pour la planète

Sommet sur le Fonds bleu : des mots utiles pour la planète

République du Congo

Le premier sommet des Chefs d‘État et de gouvernement sur le Fonds bleu du Bassin du Congo se tient depuis ce matin à Brazzaville. Occasion pour les participants de partager leurs visions sur le bien-fondé et l’opérationnalisation de ce Fonds destiné « à permettre aux États de la sous-région du bassin du Congo de passer d’une économie liée à l’exploitation des forêts à une économie s’appuyant davantage sur les ressources issues de la gestion des eaux, et notamment de celle des fleuves ».

Voici des extraits des allocutions des dirigeants Ali Bongo Ondimba, Mahamadou Issoufou et Mohamed VI.

Roi Mohamed VI du Maroc, « invité spécial »

Conscience écologique, gage d’un développement durable et équitable

« C’est un projet fédérateur qui couvre de belles perspectives pour le Bassin du Congo, pour la région et pour le continent. L’Afrique s’est engagée dans la voie de la transformation de manière irréversible. Elle s’affirme chaque jour et elle se projette dans l’avenir avec confiance et sérénité. Mais, nous ne l’ignorons pas, les défis sont nombreux. Et le plus important, aujourd’hui, est sans doute d’associer le nécessaire développement de notre continent à un éveil de conscience écologique ».

Mahamadou Issoufou, président du Niger

Le grand défi : rapprocher les positions des différents pays et groupes

« Cet événement historique a suscité à juste titre l’enthousiasme de tous les acteurs au regard du grand défi que venaient de relever les négociateurs du monde entier. Celui de rapprocher le plus possible les positions entre les différents groupes de pays et surtout entre les pays riches et les pays pauvres ».

Ali Bongo Ondimba, président du Gabon, Coordonnateur du Comité Chefs d‘État de l’Unoin africaine sur le changement climatique

Le changement climatique n’est pas une spéculation environnementale

« Ce sommet constitue pour moi une occasion privilégiée pour rappeler l’importance de la question du développement climatique pour notre contient. Loin d‘être une utopie écologique, écologiste ou une spéculation environnementale, le changement climatique est au centre de notre devenir ».