Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Premier sommet sur le Fonds bleu du Bassin du Congo : le décor déjà planté

Premier sommet sur le Fonds bleu du Bassin du Congo : le décor déjà planté

Congo

Sauf cas de force majeure, tous les ingrédients sont désormais réunis pour que commence ce dimanche, le premier sommet des Chefs d‘État et de gouvernement sur le Fonds bleu du Bassin du Congo. Tant tous les invités ou presque sont déjà présents dans la capitale congolaise.

Parmi les chefs d‘État Alpha Conde de Guinée, Ali Bongo du Gabon, Macky Sall du Sénégal, Joao Lourenço de l’Angola, Mahammadou Issoufou du Niger et Faustin Archange Touadera de la République Centrafricaine. D’autres pays ont délégué des cadres et responsables de haut niveau.

Créé à l’initiative du Roi Mohammed VI lors du Sommet d’Action pour l’Afrique tenu à Marrakech en novembre 2016 en marge de la 22e session de la Conférence des Parties à la CCNUCC (COP 22), le Fonds Bleu, dont le capital est estimé à 3 milliards d’euros, devrait ainsi permettre de développer l‘économie du Bassin du Congo à long terme.

Il s’agit concrètement pour ces dirigeants africains dont « l’invité spécial », le Roi Mohamed VI du Maroc, de proposer des alternatives à la déforestation, renforcer l’irrigation des terres agricoles dans la savane et soutenir l‘écotourisme.

>>> LIRE AUSSI : Changements climatiques : le grand enjeu du sommet sur le Fonds bleu du Bassin du Congo

Le rassemblement vise ainsi à collecter des ressources pour financer des programmes et projets dans les domaines de l‘économie bleue, de l‘économie verte et de la lutte contre le changement climatique, de manière à concilier lutte contre la pauvreté avec préservation de l’environnement conformément à l’esprit de la Déclaration de Marrakech lors de la COP 22.

Les pays signataires du Mémorandum d’accord sur le Fonds Bleu du Bassin Bleu sont : l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République Centrafricaine, le Tchad, la République démocratique du Congo, le Gabon, le Maroc, la République du Congo et le Rwanda.

Voir plus