Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Economie

business

Congo : vers la fin des pénuries de gaz liquéfié ?

Congo : vers la fin des pénuries de gaz liquéfié ?

Congo

En se lançant dans la production de gaz liquéfié, la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) voudrait mettre fin à la rareté du produit sur le marché congolais.

Un chantier vers lequel tous les regards des Congolais sont désormais tournés. C’est bien l’usine de production du gaz liquéfié en construction au port de Pointe-Noire. Dotée de deux cuves de 200 mètres cube chacune, la structure devrait stocker et enfûter le gaz provenant via un oléoduc, de la Congolaise de raffinage (CORAF).

L’usine dont les travaux sont sur le point de s’achever d’après Les Dépêches de Brazzaville, devrait produire près de 4 000 bouteilles de gaz par jour. « Depuis que nous avons quitté Hydro Congo, c’est pour la première fois que la SNPC construit une usine d’embouteillage de gaz. C’est un chantier très important. Comme nous avons commencé à faire pour les projets pétroliers, nous allons faire en sorte qu’on puisse réduire les pénuries liées au gaz », s’est récemment félicité Maixent Raoul Ominga, directeur général de la SNPC.

Une production qui aiderait à rompre avec la sempiternelle pénurie enregistrée au Congo. « J’imagine que nous n’aurions plus de longues files d’attente aux centre de distribution du gaz, car le gaz est jusqu’ici un produit de luxe pour nous les ménagères congolaises. Mais, ce qu’il faut redouter, c’est la pénurie artificielle, celle que créent les distributeurs du gaz. Voilà qui nous rend souvent la tâche difficile au Congo », redoute Blanche Makindou, une ménagère de Pointe-Noire.

Née des cendres d’Hydro-Congo, la SNPC est une entreprise publique créée en 1998. Elle est spécialisée dans des activités comme, l’exploration, l’exploitation et la distribution des hydrocarbures. Elle est à cet effet présente dans plusieurs projets pétroliers dont le géant Moho Nord (15%) et Nkossa (15%).

Voir plus