Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Crise humanitaire en RDC : 528 millions de dollars mobilisés

Crise humanitaire en RDC : 528 millions de dollars mobilisés

République démocratique du Congo

La décision a été prise à l’issue de la conférence des donateurs internationaux qui s’est tenue ce vendredi à Genève. Une solidarité internationale saluée par Kinshasa.

Cette conférence a été organisée par l’Union européenne et l’ONU pour la RDC. Un pays où selon des ONG, des violences perpétrées par des groupes armés ou des éléments de la force publique surtout à l’est et dans les deux provinces du Kasaï sont à l’origine d’une situation humanitaire des plus graves qui se détériore au jour le jour.

Et les chiffres sont à couper le souffle. Environ 4,5 millions de personnes ont été forcées de fuir leurs foyers à la suite des combats et 13 millions de Congolais ont urgemment besoin d’aide, selon des organisations du système des Nations unies dont le haut commissariat des nations-unies pour les réfugiés (HCR).

Il faut donc des réponses optimales à cette crise humanitaire qui cisaille la RDC en ce moment. “Nous lançons un appel cette année pour recevoir 1,7 milliard dollars pour de l’aide humanitaire au Congo. C’est deux fois plus que ce que nous avons demandé l’an dernier car le problème deux fois plus préoccupant “ a récemment indiqué Mark Lowcock le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires des Nations Unies. Les 528 millions que les donateurs internationaux ont promis de mobiliser ce vendredi à Genève se présentent comme un début de solution à la crise humanitaire qui accable la RDC.

Et bien qu’ayant boycotté cette conférence pour “n’avoir pas été associé en amont”, l’Etat congolais se dit déjà satisfait et entend se montrer disponible à actionner cette aide. « Nous sommes solidaires avec le monde. Nous avons participé à la solidarité internationale au profit de Haïti, malgré nos problèmes », a déclaré dans une interview exclusive accordée au site « actualite.cd » Léonard She Okitundu Lundula, vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale.

Toutefois, le gouvernement congolais exige à la communauté internationale de respecter son pays. « Nous demandons que le pays soit respecté. L’une des conséquences du fait que nous n’avons pas été associés à l’élaboration des termes de référence de cette conférence, ce que la situation humanitaire a été surévaluée. L’image du pays a aussi été ternie décourageant les investisseurs à venir ici alors que la crise ne concerne pas tout le pays », a jouté le chef de la diplomatie congolaise.

Voir plus