Bienvenue sur Africanews

Merci de choisir votre version

Regarder en direct

Infos

news

Nigeria : au moins quatre morts dans des violences intercommunautaires

Nigeria : au moins quatre morts dans des violences intercommunautaires

Nigéria

Au moins quatre personnes ont été tuées dans des attaques attribuées à des éleveurs nomades dans l’Etat de Benue, dans le centre du Nigeria, théâtre d’affrontements réguliers entre communautés pour l’accès à la terre, a-t-on appris de sources concordantes mercredi.

Selon le ministre de la Police de Benue, Fatai Owoseni, les forces de l’ordre enquêtent sur “un incident” ayant eu lieu mardi soir dans la localité de Gbeji.

“Il s’agirait d’une attaque menée par de supposés éleveurs. Nous pouvons confirmer que quatre corps ont été retrouvés”, a-t-il déclaré à la presse.

Il s'agirait d'une attaque menée par de supposés éleveurs. Nous pouvons confirmer que quatre corps ont été retrouvés

Un chef local, Joseph Anawah, a fait état pour sa part d’un bilan de 10 personnes tuées depuis 24 heures dans des attaques visant plusieurs villages, dont celui de Gbeji.

“Mardi soir entre 18H00 et 21H00 des éleveurs lourdement armés ont envahi les communautés affectées”. A Gbeji, “ils ont incendié les maisons, tué quelque huit personnes et en ont blessé beaucoup”, a-t-il affirmé.

Les assaillants ont poursuivi leur route et tué deux autres personnes dans les environs de Tswarev, une autre localité où des maisons ont également été incendiées, selon M. Anawah.

“Des tueries ont lieu tous les jours”, a-t-il ajouté. “La conclusion évidente est que les forces de sécurité envoyées dans la zone sont insuffisantes, ou débordées”.

Depuis le début de l’année, les Etats du centre du Nigeria sont régulièrement touchés par des affrontements meurtriers pour l’accès à la terre et à l’eau.   

Selon l’agence locale pour la gestion des urgences (SEMA), ce conflit a fait plus de 175.000 déplacés dans l’Etat de Benue depuis le début de l’année, dont 80.000 enfants, qui vivent pour la plupart dans des camps. 

Selon un rapport de septembre 2017 de l’International Crisis Group, plus de 2.500 personnes ont ainsi été tuées au Nigeria en 2016.

L’administration du président Muhammadu Bugari a déployé l’armée dans plusieurs Etats, dont celui de Benue, pour tenter d’endiguer ces violences intercommunautaires.

AFP

Voir plus